20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 18:04
"Ramdam" , quel est ton sens , pourquoi j'ai envie depuis huit jours de te trasformer en verbe,  afin de t'usiter et de te conjuguer en tous sens et à tous les temps.

 Tu as une multitude de synonymes , chacun d'entre eux me colle à l'esprit,  tant mon ire est  contenue depuis huit jours .
"barouf, chambard, boucan ,tam-tam, tapage, tintamarre, tohu-bohu, vacarme...."

dimanche 13 septembre au matin ......premiers dégats  ! sur le panneau d'affichage ......"chobix et entrevue "





C'est ainsi que j' ai ressenti, vécu le ramadan 2009, en l'échoppe .
Je ne me suis pas exprimée avant , par respect du culte , afin de ne pas lever la polémique durant cette période

 A tord ou à raison, je me dresse ce soir,  devant tous les responsables politiques , tous les  religieux musulmans , toutes tendances  confondues et je vous demande de quel droit , vous osez,  me laisser traîter ainsi?



Voici l'état de la devanture de l'échoppe après le ramadan 2009, soit ce dimanche 20 septembre ....



































Pas de quoi pavoiser, , mais continuons sur l'autre côté....







































là était exposée, une pub pour "closer, " sans doute trop courtes vétues, étaient là aussi , ces dames",  pour eux.......


Il est désomais grand temps, que chacun prenne ses responsabilités, devant et face à une telle haine .


Si cet article, venait à n'avoir aucune suite positve et potectrice à mon égart, il va de soit , que  mes biens et ma personne étant en danger , seule  la légitime défense,  s'impose désormais à mes yeux !



Pour le moment , les armes, les panoplies en tout genre sont entre vos mains messieurs!



                                A VOUS DE JOUER ET DE FAIRE CESSER  CE RAMDAM
                                               

Repost 0
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 15:48





Pour souligner encore davantage "l'erreur" que notre ami Alain ALGUDO met remarquablement en lumière en nous proposant de la chercher ...

 

- à savoir l'inconsciente arrogance du fellouze parvenu, assis sur un tas de ruines et content de lui... -

 

 il y a lieu de souligner, encore une fois, que Francis Jeanson, le porteur de valises explosives utilisées pour tuer des Français et qui aura bientôt son avenue à Paris, à Bègles, à Toulouse et autres grandes villes "fnacaisées" , est modestement mort au Cap Ferret il y a peu de temps.

 

Le Cap Ferret, c'est-à-dire le Monaco discret, le Hawaï français pour socialos balnéaires,

 

Le Cap Ferret, l'Ile de Ré pour jospinades prolétariennes,

 

Le Cap Ferret, l'avenue Wagram en bord d'Océan pour poseurs de bombes retraités, repaire des idiots utiles que les Mollahs remercient en leur refusant les honneurs coraniques.

 

Le Cap Ferret, le Saint Trop sans paparazzi,

 

Mourir au Cap Ferret pour un terroriste, c'est comme mourir de sa belle mort pour Pol Pot,

 

C'est Staline habillé en Soeur Teresa,

 

C'est Yacef Saadi croisé en touriste et lunettes de soleil sur la Croisette, 

 

C'est Marlyse Lebranchu qui vous raconte qu'elle écoutait Radio Albanie dans les années 60 sur son poste à galènes,

 

C'est Dany Le Rouge devenu le Rougeaud qui raconte à Pivot le plaisir de se faire débraguetter par des petits garçons - c'est l'écologie Nicolas Hulot, ça! -  

 

C'est Jamila Bouhired, Danielle Minne et Jamila Bouazza décorées de la Légion d'Honneur des mains de tous les fêtards de la FNACA pour services rendus à la cause révolutionnaire et islamique ... et trop heureux d'avoir été enfin rendus aux jupons de Maman ... le 19 Mars 1962. Tant pis pour les 500 d'entre eux qui n'ont pas pu prendre le bâteau, c'est le prix à payer de la liberté... de se mettre à l'abri!

 

C'est le ballet des croquemorts langoureux essayant chez Lagerfeld le nouveau burkini pour les dames patronesses des fanatiques du tollé rance,

 

C'est Le Chant des Africains - la Madelon de la 1ère Armée Française de Libération - interdit aux Pieds Noirs pendant que la Victoire du FLN et le commencement du Ramadan sont célébrés par les descendants de Jules Ferry, de Jaurès et de Zola,

 

C'est le N°5 de CHANEL remplacé par de la merde en flacons.

 

Pendant que des centaines de milliers d'Algériens et de Harkis bouillis, concassés, brûlés, écorchés, égorgés sont institutionnellement oubliés par la France,

 

Pendant que des centaines de milliers de Français d'Algérie sont rayés de la mémoire nationale,

 

Pendant que le Plus Grand Commun Diviseur des Français est encore passé par quelques idolatres pour la plus grande gloire du pays,

 

Pendant que l'Algérie est à la ruine et que la France finit ce qui lui reste de pain blanc en accueillant de force et par millions  les affamés d'une nation prétendument fière d'être indépendante grâce à Monsieur Jeanson, celui-ci meurt au Cap Ferret, dans le fric et l'abondance, à l'image de Madame Castro ex Fabius, milliardaire et gauchiste, et productrice du film vantant la gloire des Ben Laden femmes de 1957.

 

Il y a des jours où j'ai envie de me faire Mollah. En attendant, Allah prochaine, mézamis.

 

 

 

Vitus In Puris Naturalibus





 

Repost 0
Published by vegaelnath - dans essai politique
commenter cet article
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 16:55
Depuis quelques jours , tous mes informateurs ne me parlent que de "CELA" ;
à voix basse, en toute discrétion......!
Surtout ne pas polémiquer, oui mais enfin .....,quand même, tu te rends compte , c'est pas normal........!
En plus,tout a été mis au propre, avec l'argent du contribuable ......là c'est certain ,il prêche pour sa paroisse......!
De confidences en confidences , je sentais bien que le sujet prenait de la profondeur , qu'il ne pouvait y avoir de fumée sans feu ......!
Me voici donc partie en quête de la réalité .........j'en suis encore toute surprise .

Je vous présente sur cette photo , les services techniques de la ville , enfouis dans les derrières de cette dernière et l'on va dire, peu fréquentés en cette fin de  mois d'août .


Pourtant au fur et à mesure que je m'avançais , j' assistais à un vrai ballet de voitures.....étrange en ce samedi après midi où les bureaux du techniques sont clos .


Parvenue à hauteur de la première porte des services techniques  , elle était effectivement close; l'activité , les voix provenaient de la porte suivante (avec un P) sur la photo. Un tuyau d'eau était branché au robinet permettant à chacun de se rafraichir, de  se laver ,avant de pénétrer dans le local.

On m'informa que cette salle était privée et ne faisait nullement partie des services de la mairie et que d'ailleurs ceux ci allaient déménager .......Ainsi renseignée , je fis semblant de repartir pour mieux revenir afin de  savoir,  ce qu'il y avait , de si privé là dedans



























Au sol un tas de chaussures et des vêtements , aux murs des textes en arabe , et pour le son des chants et des prières.
 
Si je comprends bien , il s'agit donc d'une salle de prière dans les locaux des services techniques, donc à la mairie ....!

Mes détracteurs vont certainement dire que je fais un raccourci scandaleux sur la question ....et pourtant, pourtant les images parlent seules , mes commentaires ne sont que l'accessoire de cet article .       

 Cette découverte me comble de joie, je trouve dommage que personne n'aie été informé d'une telle action ; en effet , permettre aux musulmans de la ville de se retrouver pour prier durant le ramadan, c'est permettre à tous les chrétiens de venir entendre une messe en latin au moment de Noêl ou à Pâques ; à tous les orthodoxes de se retrouver, idem pour les juifs, les protestants , les hindouistes , les bouddhistes ....ect 

Faire de cette salle, un lieu dédié aux différents cultes religieux , là j'avoue , il fallait y penser .....quelle superbe idée !

Ah non, ce n'est  pas tout à fait cela ......je suis en plein délire .......comme dab, comme pour la boucherie de la poste.

        "La  mairie fait ce qu'elle veut de ses locaux et la laicité elle  l'emmerde! "






 

































Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 17:29
Je n'ai pas pu résister à cette envie,  d'aller fouiller,  au fond de mes cartons,  ,gardiens de l'histoire petite ou grande de ma cité .
J'ai pu ainsi retrouver le bulletin municipal numéro 31 de janvier 2008



J'avais lancé en décembre 2007 , une pétition afin de préserver le petit commerce local dont notre boucherie de tradition française ...... or voici comment,  le premier magistrat de la ville a réagi , tout en délicatesse et en finesse :






Mais comme deux fois valent mieux qu'une......histoire que les électeurs pigent  vraiment à quel point je désire nuire à ma ville en véhiculant n'importe quoi ......une louche en sus pour la route!























Je vous laisse entrevoir à quel point , ce qui aurait dû nous conduire main dans la main vers une  solution positive a été sabré ......un droit de réponse ne me fut pas accordé non plus ......tout ceci coule de source ......je fis donc cette réponse par voie d'affiche sur les portes de la boutique :

         RESULTAT DES COURSES .....20 MOIS PLUS TARD LA BOUCHERIE EST A VENDRE

Posté le : 23/12/2007 à 14:32 (Lu 11 fois)
post">Répondre
Citer

"Je signe la pétition pour affirmer mon attachement aux commerces traditionnels de proximité dans ma ville"
tel est la démarche de ma pétition , qui s'appuie effectivement sur la dernière fermeture en vue, celle de notre boucher , car en septembre, nous avions eu notre dernière charcuterie de liquidée.
Le Maire s'est senti obligé de se justifier, en vert ses écrits, en violet mes interrogations , qui sont peut être aussi les votres:
" une pétition, prétend que la ville veut fermer votre boucherie. Cette pétition est totalement mensongère .Elle est diffusée à des fins électorales ."
La réalité, la vérité, ne sont elles pas nécessaires pour éviter de mettre les bourgetins devant les faits accomplis ?
A chaque fois nous avons précisé que nous agissions pour revitaliser le commerce de proximité en prenant en compte les commerces existants"
En 7 ans où le commerce de proximité a t il été revitalisé?
" le fond de commerce n'est en rien menacé, bien au contraire.Se rendre propriétaire des murs est une bonne façon de veiller à le préserver"
Pourquoi notre dernière charcuterie, dernier chevalin, dernier bijoutier, dernier parfumeur, dernier magasin d'habillement, dernier vendeur automobile, dernier pompe à essence, dernier restaurant du terroir, n'ont ils pas eu droit au même privilège?
" je regrette que de telles méthodes soient utilisées et je les condamne. Je vous confirme mon attachement et celui de mon équipe municipale à votre boucherie"
Une pétition de la sorte n'est pas une méthode, mais un moyen de se faire entendre, faute de se faire comprendre .
Elle a le mérite de prendre soin des bourgetins et de leur devenir, elle est fondée, car comment peut on raser, reconstruire des "hlm", sans effectuer de fermeture .....à l'image du marché déplacé pour 8 mois ,qui se meurt faute de place et des dates de livraison non conformes à celles annoncées?
S' il devait y avoir réponse à cette pétition,elle aurait dû porter sur les moyens mis en oeuvre pour parvenir à cette non fermeture , d'une façon, claire et précise , en lieu et place d'un débat électoral qui n'a pas sa place ici puisqu 'il s'agit en concret de la survie de la cité.
Connaissant l' intéret de Monsieur Le Maire pour les voies de presse et de télévision, il me semble impensable que lorsqu il a fait la promotion des caméras vidéos, il est omis de préciser à quel point il s'investissait aussi pour le petit commerce et le passer sous silence .....!

Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 13:10
Pour mieux pouvoir suivre cet article, je vous conseille de lire avant,  un article publié il y a quelques mois, voire quelques années ( février 2008) :

                                                                       "Quand on reparle de la boucherie"

Le débat avait débuté pour Noël 2007, lorsque   j'avais organisé,  une pétition,  afin que nous conservions notre dernière boucherie de tradition française,  suite aux risques pesant sur le dit commerce.

La mairie a en effet  voté, en lieu et place, un projet immobilier , a acquis le commerce voisin et semblait avoir préempté la boucherie .

Pour calmer la population , ma pétition fut laminée ,  moi,  traînée plus bas que terre dans le journal municipal et le boucher lui -même cria ,afficha haut et clair que tout ce que je racontais ,était un tissus de mensonges .

Chacun se gaussa  , les mois passèrent,,  la rumeur se tut ......un article dans le parisien tenta de relancer l'affaire ......mais malheureusement ,ce qui était une évidence pour moi en décembre 2007 ,est aujourd'hui la triste réalité,  d'août 2009:





Comme pour la charcuterie , au retour des vacances , en septembre , le bourgetin va se trouver devant le fait accompli ;

Une seule issue, trouver un boucher de tradition française pour cette reprise , mission impossible semble penser tout le monde et pourtant, pourtant...........c'est une question de survie  pour la commune .......c'est votre devoir, Monsieur le premier magistrat de la cité,  de préserver le petit commerce de tradition, seul garant du tissus social .

 Monsieur Le Maire , pour une fois,  faites moi vraiment mentir ........réagissez , vite et bien en conservant à cette
boucherie son:



                                                                                            " ça sent bon La France " !





Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 16:40

 

 


 

  Il est des mois, où mon vécu de libraire , est particulièrement délicat en l'échoppe ; juin est l'un de ceux là .

Souvenez -vous , le 1er, lundi de pentecôte , détendue au milieu de mes clients matinaux, j'ai vu débouler un agresseur malien, joueur de tiercé , qui osa sans vergogne m'accuser de racisme alors qu'il venait de me projeter à coup de poing dans l'étagère, m'occasionnant ainsi une subluxation des cervicales et un certain nombre de jours d'ITT, pour le moment non stabilisé , en attente de gros examens complémentaires et de la décision du chirurgien!

 
Le 23 juin à 20h15, un individu s'introduit par l'arrière de la boutique profitant de mon absence de quelques secondes à l'intérieur de cette dernière .....En revenant , je lui tombe dessus , il a rempli une poche plastique des carnets de grattage , de ma recette, de mes bijoux que je devais faire réparer....
Une lutte s'engage , coincée en ma minerve , je ne fais pas le poids ....pourtant on ne peut pas me considérer comme un poids plume avec mes rondeurs; il parvient à ouvrir la porte et à s'échapper....
N'écoutant que mon adrénaline , je le suis , je cours, j'ai retrouvé mes 20 ans , je hurle dans les rues de jean jaures et de la gare " Aidez moi, arrêtez le......il m'a volée .....aidez moi";
 des tas de gens sont témoins de la scène; tous ceux qui sont atablés au bar de l'Europe, les trois bouchers , et d'autres encore qui me crient " appelle la police !";  une réaction s'imposait ,celle de  barrer le passage , de tendre la jambe , de faire quelque chose quoi ......de réagir, d'être solidaire, d'avoir un sens civique ....au lieu de s'écarter et d'être là à regarder , tout esbaudi comme à un spectacle de rue .
Cette attitude me débecte , comment peuvent- ils rester ainsi......bande de lâches ...pour moi ils sont complices et c'est de la non assistance à personne en danger ......!
Pour la société,  c est juste une attitude devenue normale ; le mot "solidarité ", n'a plus de sens ici bas,  sauf quand il s'agit de leur venir en aide, à eux ....!
Propulsée par cette colère , je le rattrape presque, il me sent proche de lui;  pour me ralentir ,il  balance au sol mon portable ,  qu'il avait aussi dérobé .........
Instinctivement je le ramasse, il profite de ce ralenti pour s'enfuir ;
il remonte la rue de la gare , mes yeux le suivent , malheureusement ils ne sont pas pourvus de lance missile ....je vous laisse imaginer la charpie en ce cas là ;

 

 

 

 

je parviens à joindre le responsable de la police municipale "Joel" , il a terminé son service et me conseille vivement de faire le 17...; je m'empresse, je vois toujours mon voleur en ligne de mire ....une policière me répond " aucun souci ,elle prévient le commissariat de la Courneuve et  ces derniers vont me joindre sur le numéro du portable ."
Stoppée ,face la gare, je suis à bout de souffle, je tremble de partout, je tangue, mais la voix de mon père me soutient intérieurement ;
la sonnerie retentit , je suis pleine d'espoir , récupérer mon bien , juste cela ,rien de plus ....j'explique brièvement la situation , tente de faire un descriptif , car,  pas une seconde, ,je n'imagine la suite .......et la réponse du commissariat de La Courneuve :
"Madame, l'agression est consommée , c 'est chaud de partout ici ....on a autre chose à faire , on n'  a pas de voiture ....on ne peut rien y  faire .....venez déposer plainte ...............demain !"
Je bredouille , je n'en crois pas mes oreilles , c'est pas possible , même eux,  ils ne me portent pas assistance .......mon sang ne fait qu'un tour......je joins de nouveau , Joel .....puis tente Le Maire .......mais galère ,  il a changé de numéro de portable .......!
Seule,  face à cette nouvelle tragédie pour moi , j'ai envie de hurler au milieu des rails que ce monde et ses habitants , que l'on définit comme Humains,  sont pires que toutes les bêtes sauvages de la terre réunies .A cet instant précis mon taux de haine et de colère est tel,  que je voudrais courir sur les voies,  afin de stopper tous les trains pour une minute de silence,  au nom de toutes les victimes terrées, emmurées vivantes, qu'ils ont abandonnées  là , sur les bas côtés de la vie .....les condamnant à une mort lente et certaine,  dans un totale indifférence collective .
Je me ressaisis, revenir vers la boutique, prévenir ma fille qui est à l'appartement ; toutes les deux , nous allons trouver une issue , nous allons marcher vers demain , même si ce coup d'épée prend des allures de coup de grâce.
Bien vite ,elle dévale les escaliers , je la vois blanchir, se raidir , je ressens toute la puissance de sa colère face à l'agresseur , mais surtout face aux institutions et à leur incapacité notoire ; pour elle associer police et incompétence est un pléonasme encore plus puissant que "descendre en bas " ou "monter en haut".


Elle prend le volant , avec ma minerve, pas question de conduire ; nous nous  rendons au commissariat ,il est autour de 21h15.....le temps passe, tourne , virevolte ;
Un changement d'équipe s'effectue , un jeune sobriquet vient vers nous pour savoir la cause de ma venue en ce haut lieu ,à une heure si tardive ; j'ose lui répondre "que c'est inscrit dans l'ordinateur ou sur le cahier par son prédécesseur ".....pas obligée, de crier mes malheurs aux oreilles de tous ceux qui attendent .....pour moi la discrétion me semble être une devise plus que nécessaire entre ces murs .
L'intellectuel du groupe se rebiffe, il n'apprécie pas du tout ma réponse et donc je le vois venir , il va me zapper complètement ...!
Il fait passer toutes les personnes , y compris celles arrivées bien après nous......il est dans la phase abus de pouvoir primaire ......il est 23h30....la salle d'attente est déserte , je me dis que cette fois c'est bon .......coincée en ma minerve , j'ai mal partout, la tête me tourne ,  j'ai abusé de mes forces en cette course poursuite .
Oh surprise ,le blanc bec s'éclipse, de l'autre côté ,avec ses collègues .....les minutes s'écoulent .....je tambourine à leur porte ; ils ouvrent à trois .....dès fois que , vu mon état ......j'en réveille un trop brutalement ;
ma question "vous vous foutez de ma gueule ou quoi ?" Le ton monte , ils osent me culpabiliser comme quoi "avec leur collègue j'ai pas expliqué comme il faut "........le reste relève du blabla  mettant en exergue  la raison du plus fort .

Ne dit -on pas que le plus intelligent des deux .........se tait .......mon but, qu'ils prennent enfin ma plainte ..il est 23h50!

 

Tant de prévenance pour une victime,  mérite au moins une élévation au grade de commandeur  de la légion du déshonneur!

 

Le lendemain , il me faut rouvrir la boutique, toujours faire face , en espérant avoir été entendue; je suis suspendue au temps , à l'attente  d'un geste, d'une parole , d'un regard , d'une considération, d'un coup de fil, d'une écoute .....de prises d'empreintes , d'exploitation des images prises par les caméras de la ville...!
Eh oui quelque part, j'ai envie de tous les croire, de leur faire confiance malgré tout ......j'ai sans doute tord de toujours les remettre en question, en doute ....ce sont certainement des gens de paroles ..... et ainsi toute la sainte journée , mon cerveau va tenter de s'autorassurer ;

Plus le temps passe et plus je sais que la police ne viendra pas prendre les preuves , ni faire les constats;

Plus le temps passe et moins la police municipale va venir me dire que les caméras sont exploitables ;

Pour une fois, juste une fois j'eusse voulu vous voir pénétrer triomphant en l'échoppe ......l'accomplissement d'un tel mirage ne se produisit point . Un jour de plus s'écoula en total désarroi .

   

 

 

Contre toute attente, c'est donc le surlendemain que le miracle se produisit,

Dans l'encadrement de la porte sécurisée, se figea le visage de mon voleur, des lunettes de soleil , le nez collé au carreau,  il me cherchait à l'intérieur . Je m'accroupis aussitôt,  prise de panique , un seul mot d'ordre en mon cerveau , joindre les municipaux.......Le contact établi, ils furent très très réactifs ....prétant attention à mes propos , à mes observations , résultat des courses , l'homme fut arrêté rapidement aux abords de la boutique ....en son sac une boule de pétanque ...........peut on survivre à un tel projectile ..........mon imagination a fermé les vannes, pour ne pas me terroriser , me faire un film de série B ; contentons nous de ce qui a eu lieu et non de ce qui aurait pu m'arriver , non!

Aussitôt l'individu fut placé au commissariat de la courneuve ......le retour............

Convoquée en urgence, pour redire , ce que j'avais déjà dit,  dans ma plainte du mardi , j'eu le sentiment d' être un chien galeux  dans un jeu de quilles en cristal .

Durant mon audition, j'ai vu débouler Sonia ( la dame qui a peur,  parce que son nom est lisible sur la plainte mise en ligne ), qui,  interpellant sa collègue , me la joua ainsi :

-" tu auditionnes qui? "...........
-"Sardin!"....................................
Eh oui , en siègeant en ces locaux , assise à la même place que les agresseurs , vous perdez déjà,  un certain respect  de plein fouet , pas de bonjour, pas d'excusez moi de vous interrompre, pas de Madame ........Nous sommes loin de la politesse ,de la  courtoisie prônée sur les afichettes du service communication en bas dans le hall.......!
Elle enchaîne avec  des aboiements de roquet , un vrai moulin à parole , elle a franchi les limites de l'acceptable,  tant dans le ton que les propos. Je lui demande donc de se calmer , sur quoi , elle essaye de m'éclairer concernant   les divisions entre les services et le fait qu'elle ne dépende pas de Caron ....!
A l' entendre , j'ai l'impression que l'on ne mélange pas les torchons et les serviettes dans la même armoire , en ce commissariat ; en gros,  ceux en uniforme et ceux en civil, avec des bureaux côte à côte et des couloirs communs .....ben, ma pauvre dame , ils ne se causent pas .....!
Puis tournant les talons , sans les formules de politesse,  elle alla s'enfermer , avec sa copine en uniforme ,en son bureau voisin ........Croyez ce que je dis et non ce que je fais !
                                                  Fin de l'épisode règlement de compte à ok corral !

A les observer , avec le recul nécessaire , pour ne pas,  les laisser me laminer , eux aussi;  je me suis aperçue qu'au final, il régnait ici ,en cet étage ,une atmosphère lourde et méprisante  . Manque de respect des victimes, mélangé à une agressivité palpable , provoquée par des lacunes graves en orthographe , en conjugaison, en phrasé , en convivialité , en confiance .

Pas facile,  de relire une plainte,  quand en plus,  il faut la déchiffrer . Ne pas savoir, n'est pas une faute en soit , mais ne rien faire pour s'améliorer,  alors que l'on a,  un ego sans borne .....là,  est l'erreur!

Je sais maintenant,  pourquoi , bien des plaintes n'aboutissent jamais .......elles sont truffées de vice de formes en tout genre  par manque d'humilité, d'écoute , de remise en question ....un vrai régal pour les avocats des agresseurs.

 

Une victime a le droit ,  d'oser  dire,  ce qui la choque,  pas dans le but de  nuire ou de polémiquer sur tout et rien; juste pourqu'ensemble  nos vies de petits commerçants deviennent plus sereines et que les choses passent par un échange véritable , un partenariat , une solidarité qui existe par contre avec les gendarmes de Dugny .

 

Une heure après notre retour à la case maison ........de gros boum dans la porte .......:
-"c est la police, ouvrez! "....;
en petite tenue , épuisée, je converse à travers la porte,  refusant  de leur ouvrir ainsi , les informant également que j'arrive du commissariat et que .........

Ils insistent , mais pour moi , trop c'est  trop ......je n'ouvre pas , leur disant de revenir à l'ouverture de la boutique, soit, dans une heure  environ   ...mais  là , cerise sur le gâteau , je n'en crois pas mes oreilles:

"- bon Madame quand vous aurez besoin  de nous et bien nous aussi on s'en souviendra ........" la suite se perdit dans les escaliers.

 Même en face à face,  par la suite,  ils osèrent me dire qu' aucun d'entre eux , n'avait dit cela.......ben voyons et la marmotte , elle plie le chocolat dans le papier aussi ; heureusement je n'étais pas seule en l'appartement et d'autres ont entendu les propos .

 

Que chacun se rassure,  désormais,  si j'ai besoin d'aide,  je sais que je ne peux compter que sur la Police Municipale .

 Aussi messieurs,  si vous me lisez;  je vous remercie,  de tout mon coeur,  pour votre efficacité , votre droiture et vous prie d'accepter mes excuses,  pour vous avoir chahutés,  au moment de vos prises de service,  ici,  sur ce même blog.

Je ne retourne pas ma veste , je dis toujours,  que sur le stationnement , vous n'êtes pas au mieux de votre forme, que pour les caméras, vous m'avez malheureusement apporté,  la preuve de leur totale inéfficacité , puisque pour les centrales,  de la division Leclerc,  nous avons une rotation toutes les 45 secondes et que pour celles,  de la rue de la gare, le feuillage masque tout,  rendant  les trottoirs  totalement  inaccessible à la sécurisation ......!
Toutefois,  ceci n'est point de votre fait , mais de la responsabilité des élus , lesquels n'ont pas su anticiper ce problème , ou qui sont mal conseillés .
Il suffisait,  d'élaguer les arbres , de placer les caméras en des points plus judicieux , car quitte à payer , autant que cela soit pour quelque chose ......
J'ai encore en mémoire certains propos de la mairie " avec les caméras nous les retrouverons, ceux qui vous font cela! " .....je doutais....

Du temps s'est écoulé , m'apportant une vraie  certitude,   pour la sécurité,  il faut vouloir se donner les moyens de l'obtenir et savoir choisir ses partenaires .
 Deux conseillers municipaux sont venus à ma rencontre; je les remercie de cette démarche citoyenne.
 Pour les avoir,  eux aussi,  pris à parti , de nombreuses fois,  ici et ailleurs , je mesure à quel point ,il a été délicat de venir vers moi,  dans de telles conditions ; mon seul souhait, trouver des solutions concrètes dans les plus brefs délais .
.

 Je vous dédie , messieurs les municipaux,  cet article , puisque grâce à vous, à votre intervention , à votre perspicacité,  je peux encore m'exprimer en ce blog.

 

 

                                   sachez qu'en mon coeur vous êtes les nouveaux légionnaires de la cité .

   

                       
                                                                              Merci , au nom de tous les bourgetins !

 

 

 

 

Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 14:02
Pour le salon de l'aviation , c'est au pas de charge :






Pour l' insolite , c'est  , c'est ........vous avez deviné ?




la preuve par l'image .......


.




























René et son orgue de barbarie,  vieux de 80 ans et fabriqué par les mains de son grand- père .




Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 08:29
Quand le descriptif de l'antigroupe est revu et corrigé, par leurs auteurs, à des fins pernicieuses, cela donne ceci :

NON VICTIME ET COUPABLE


NON VICTIME ET COUPABLE

 

Administrateurs


Ce groupe vise à dénoncer l'imposture d'une dame qui intrumentalise l'émotion suscitée par une agression qu'elle aurait subie afin de propager des idées non seulement ISLAMOPHOBES mais RACISTES au sein de son groupe : "VICTIME ET NON COUPABLE".

Marie Neige  Sardin  est une libraire dans le département du 93. Elle affirme avoir subie de nombreuses agressions depuis 2004 et fait tout pour les médiatiser. Elle décrit ses aggressions dans son groupe "victime et non coupable". Jusque là, rien d'anormal et sur le principe tout un chacun ne peut que ressentir de la compassion pour cette dame. Cependant, son récit n'est pas tout à fait anodin puisque un certain nombre d'amalgames, voire de raccourcis dangereux et nauséabonds rendent responsables toute une communauté de ces malheurs (prétendus ou avérés). En gros, la source de ces malheurs s'explique par l'existence même de la communauté arabo musulmane en France avec des amalgames tels : arabes = intolerants = agresseurs = terroristes = barbares ..


Pour juger par vous même, voici quelques extrait de son récit :

- "j’ai vu ma boutique envahie par un groupe de femmes musulmanes"
- «appuyant leurs paroles de menaces physiques et "de me faire tout sauter" pour cause de ramadan.»
- «Un couple pénètre en la boutique, rien d’extraordinaire, voir normal puisque jour de marché. Ils me demandent le coran. Tout en moi se met à trembler.»
- "tu craches sur le coran en plein ramadan, tu sais ce qu’ on lui fait au mouton ? », poursuit l’homme.»
- "les femmes arrivent et font ce cri qui leur est propre»
- «un attroupement s’est formé, seule la langue arabe est usitée."
- «Pour le ramadan 2008, la méthode a été différente, mais tout aussi nuisible et destructrice.»
- «Je suis désemparée et me terre en ma boutique. Il est a noter que je suis la dernière librairie française"
- «Tout ceci m’a conduit à un immense isolement au sain d’une ville qui privilégie "la diversité" au "souchien" ; une ville qui préfère les commerces communautaristes récents, aux vieux commerçants ayant des idées autres et osant les exprimer.»
- «Ainsi, en quelques années, les boucheries traditionnelles ont disparu, au profit des boucheries « hallal ».
- «car aujourd’hui je peux affirmer que je suis entrée en résistance»
- "Mes agresseurs sont musulmans, de prénoms et de noms musulmans , désolés , dans tous les jugements c 'est ainsi , ne vous en déplaisent et vous ne pouvez rien y changer,quoique vous fassiez .Je ne retire rien, j'ajouterai sans doute , même certainement à vous lire"

source : http://www.facebook.com/wall.phpid=99340025365&page=0&hash=6d7686bc00c6ddf32d1749896278bb3e#/group.php?gid=99340025365


Lorsque l'on essaie d'écrire sur le mur de ce groupe afin de mieux comprendre son histoire et en appelant à éviter les amalgames dangereux :
Au mieux Marie Neige Sardin, la "victime" réponds poliment :"Quand on a pas les couilles de mettre son visage pour dire les choses en face , on ferme sa gueule ou l'on passe sa route" ; au pire, elle expulse du groupe toute personne appelant au calme : "ils sont nombreux qui s'inscrivent sur le groupe et je bannis à tour de clic....."

Voici quelques extraits des écrits des personnes qui soutiennent Marie Neige Sardin sur le mur de son groupe :

- "Pourquoi refusez-vous l'évidence? Avez-vous tellement honte de cette communauté? Pourquoi y a-t-il tant de problèmes avec la communauté musulmane et pas avec les autres?"
- "Il n'y a qu'avec les musulmans que c'est difficile"
- "je n'ai pas de soucis particuliers avec les personnes d'origines diffèrentes...j'm aussi aller manger le kebab"
- "ici, marie tu es chez toi, et comme on le dit, que le plus gêné s'en aille. et j'ajouterai très vite!!"
- "tu va nous racontez quoi comme connerie? en Algérie, Tunisie et Maroc la colonisation des français à tournée au désastre, et bien en France cela fait pareils, votre colonisation va tourné au drame!!! ...si ont n'accepte pas une présence étrangère dans un pays, alors, dans tous les pays qu'on respecte se droit à la non acceptation des étrangers-voyou"
- "y a d autres candidats à la porte?"
- "Avant l'arrivée massive des populations étrangères principalement magrébines dans les années 70, la France vivait dans une paix relative."
- "la situation s'est détériorée, des petits chefs de bande ont pris le pouvoir dans certaines cités, les parents ont démissionné, la drogue est devenue un moyen facile de s'enrichir sans travailler, et il fallait éloigner les gêneurs. Même la police a toutes les peines de rentrer dans certains quartiers de banlieues ce qui fait qu’elle aussi démissionne"
- " Il y a actuellement dans les prisons françaises 60% de musulmans pratiquants, alors que la population de musulmans pratiquants en France représente environ 10% de la population totale."
- "Si c'est un français musulman ou arabe qui vous agresse, ce n'est pas plus grave que de dire que c'est un blond avec des tâches de rousseur. C'est une question d'identification."

DIEU MERCI NI LES AUTORITES, NI LES MEDIAS NE DONNENT DE CREDIT A CETTE FEMME CAR ELLE EST :

"NON VICTIME ET COUPABLE" DE RACISME!



*un premier constat, la créatrice de ce groupe s'est évaporée......melle nadia Rahmani n'est plus l'auteur de rien ......dommage que les ordis aient des mémoires !

*les commentaires scabreux  ont également subi une épuration en règle ....mais pas totale....afin que le groupe paraisse sous son meilleur jour , aux yeux de la justice......dommage là encore,  les ordis ont toujours ce retour aux sources,  possible et tout se dévoile à nouveau .....un comble,  non!

*Quant- à mon nom , il est cette fois ,bien écrit,  clairement ; merci beaucoup de tant d'attentions , enfin un peu de respect pour ce que m'ont transmis mes pères et grands pères.....!




Repost 0
15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 20:01

Une injustice faite à un seul est une menace faite à tous.
  Montesquieu






"Bonjour,


un visiteur de votre blog le-bourget vient de reporter un contenu abusif sur les pages dont vous avez la responsabilité.
Voici son message et ses coordonnées.

nom et prénom : m.rt.ne bo.er email : m.rt.nebo.er.7@yahoo.fr

description : http://le-bourget.over-blog.com/ raisons : deux raisons :

 1 - en face de la photo de C......., le créateur du blog a titré "LA MUTATION DU PEDOPHILE EN HONORABLE CITOYEN". Il y a clairement diffamation.



 2 - le créateur du blog, dans le chapitre "Merci Monsieur Le Procureur pour votre complicité !" a scanné une plainte contre deux personnes dénommées. leurs identités sont dévoilées. La plainte étant classée, il y a également diffamation.


Votre site risque fortement d'être poursuivi pour diffamations.

 Si ce blog persiste, je saisi dans quelques jours le parti écologique, et je signalerai les faits au Procureur de la République.

 Si cette plainte est fondée, merci de bien vouloir faire le nécessaire pour retirer les textes, images et fichiers incriminés.
Cordialement,

- L'équipe d'Overblog -"

 pour le cas numéro 1......pas de souci la presse et les journalistes feront dix fois pire que moi et ils auront bien raison d'ailleurs les vidéos sont toujours accessibles ........enfin pour le moment !

pour le cas numéro 2......je ne vois pas en quoi cela dérange que les noms apparaissent puisqu'ils sont en ligne sur facebook sur l'antigroupe et que les propos au combien sympathiques et respectueux à mon encontre sont toujours accessibles pour le commun des mortels ......avec accord de la justice .....
Où se situe le problème .......puisque les premiers propos contre une victime sont autorisés depuis des mois ......

Visiblement dire la vérité ,que cela soit d'un côté ou de l'autre,  fait sortir chaque acteur de sa réserve pour brandir des menaces en tout genre .......
   

                                                                                                                                              Une injustice commise quelque part est une menace pour la justice dans le monde entier.
  [Martin Luther King



Repost 0
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 21:44
                Il y a les pédophiles qui racontent qu'ils sont devenus amnésiques et comme cela, tout devient simple, c'est que la réalité n'a été qu'une illusion, un rêve, une erreur.

Et tout le monde fait semblant de les croire, MEME PARFOIS LEURS VICTIMES.

Cette racaille se ramasse à la pelle dans les salles de rédaction, dans les établissements scolaires, dans les presbytères, dans les salons mondains, dans les rêves parties à coups de pétards subventionnés, dans les ministères et dans les caves des banlieues ....

L'Inutile de Beauvau ferme les yeux, le haut-parleur, Dark-os, chargé de conditionner les analphabètes de l'Education Nationale continue de faire l'initiateur béotien tout en jouant à l'initié innocent. Les autres baragouinent sur les Droits de l'Homme avec la main sur le coeur, à propos du racisme évidemment, à propos du19 Mars indispensable et sur la criiiiiise. Tout le monde pédale dans l'Océan, tout le monde le sait. Tout le monde s'en fiche. Tant que le salaire continue de tomber.

A part quelques anars céliniens, à part les abstentionnistes chroniques de plus en plus nombreux, les documentalistes amateurs qui n'ont jamais confondu Blanqui, Proudhon et Sorel avec les tueurs staliniens et les oligophrènes de la contestation friquée, à part les cocus, battus pas contents, la persistance demeure comme une plaie variqueuse inguérissable de fréquenter encore les urnes.

Il en est même pour croire que c'est utile et que ce serait un "devoir". Ce serait bien le seul devoir qui leur resterait! Quel humour ! Ces gens-là parlent de devoir électoral avec le même sérieux qu'un Chanoine parlait du péché mortel pour une broutille d'enfant il y a 60 ans. Chacun a besoin de son Père Noël. Les électoralistes sont sincèrement convaincus que l'homme est bon. Que la petite boite où il amasse ses choix savants conserve des miracles bien supérieurs à ceux que réservaient l'onction du Saint-Chrème et du Sacre sous la voute de Reims... sous la bénédiction des anges et d'un Dieu qui n'est plus supportable désormais dans nos murs que s'il s'impose sous le nom d'Allah et du nom de son saint Prophète, que béni soit son nom ....

Ce n'est finalement pas la religion l'opium du peuple. La religion regarde l'infini, elle parle à la conscience et aux espérances que les douleurs des réalités certaines laissent dans le regard de ceux qui voient un horizon là où d'autres ne veulent voir qu'un mur. La conscience comme la mort et l'infini du ciel prédisposent aux paris les plus improbables. L'opium ce n'est pas de vendre une promesse d'éternité. L'opium c'est de faire miroiter le bonheur achevé sur cette terre à condition d'être potablement riches, en bonne santé, dans le bon pays, dans le bon régime, avec de beaux enfants aux destinées équivalentes. Venez tous ! Demain on rase gratis ! Héréditairement et les amis et voisins de la planète sont tous invités.

Le suffrage universel, c'est le bonheur universel, libre et obligatoire, laïc et universel, fraternel et totalitaire. Celui qui ne veut pas de ce bonheur sera exterminé au nom de la Paix entre les hommes.

Et puis il y a les pédophiles dileurs et pourrisseurs officiels qui faisaient rigoler salement les bourgeois de service de chez P.... et qui ne peuvent pas raconter qu'ils ont oublié. Manque de bol, il reste leurs enregistrements crapuleux. Alors ils prennent la noble attitude des moralisateurs gauchistes essayant d'expliquer que le cercle est un carré et que la Tour de Pise ne tombera pas du côté où elle penche.

Le pire de l'histoire ce n'est pas d'entendre ni de voir ce Monsieur Xy raconter l'immondice pédophile en se gaussant, le pire ce n'est pas de voir les invités de chez P.... et P.... lui-même s'esclaffer de rigolade à l'énoncé de ces ignominies, le pire c'est de découvrir que le suffrage universel des Européennes vient de faire de cet individu la vedette et le vainqueur de ces élections.

En effet, il fallait aller voter. Les "veauteurs" avaient raison. L'élection c'est comme le pus. Il faut un peu presser et ça gicle.
Repost 0
Published by vegaelnath - dans essai politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une libraire au coeur du 93.
  • Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une  libraire au coeur du 93.
  • : libraire sur la commune de le bourget depuis 36 ans, mon carnet de route au coeur d'un département en pleine mutation; mon vécu de victime et mes 34 agressions en 10 ans; mes humeurs, mes pourquoi, vos comment, mes pleurs,vos rires, la vie en somme . AVERTISSEMENT: Seuls les textes publiés sur ce blog sont écrits par moi-même.Il circule sur la toile des écrits signés de mon nom qui ne m'appartiennent pas.
  • Contact

Mon Livre

51MhggLcY8L._.jpg

Recherche

Le site de l'échoppe

02 original

Archives