6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 19:56

2 avril 1978, j'avais vingt ans, je venais de prendre possession d'une petite librairie, proche de la gare, du centre ville et du marché,  en une commune de Seine-Saint-Denis: Le Bourget .

Cité proche de Paris, où j'ai fait mes premiers pas, dans son aéroport international, mes premiers tours de vélo,  sur les pistes cyclables de ce dernier, sauté dans les bras de mon militaire de père lorsqu'il venait en permission, alors que la guerre faisait rage en Algérie, pleuré toutes les larmes de mon corps lorsqu'il s'en retournait , usé mes fonds de culottes sur les bancs de ses écoles et de son collège, échangé mon premier baiser amoureux au fond du parc, devant la porte de la croix-rouge .

Durant vingt-six ans, la vie s'écoula ainsi, égrenant ses moments de joies et de partages intenses,  avec une population bourgetine qui m'avait vue grandir, m'épanouir à la naissance de ma fille, courber l'échine, m' arquebouter  pour résister, lors de notre abandon et de notre mise à la rue par son père, un élu aux mains emplies de pouvoirs , de coups et de haines .

11 juin 1995, une crise cardiaque foudroyante emporta ce père que j'avais découvert sous un autre jour, au fil des années passées, à mes côtés, à rire, à échanger, à discuter politique , philosophie, littérature, armement, à tenir la librairie, à nous pinailler sur des bêtises,  pour finir en vrille sur des blagues à la hussarde.

25 janvier 2004, un dimanche ordinaire, jour du prix d'Amérique;  il est douze heures trente , la recette a été bonne, encore quelques minutes.....et tout va basculer dans l'horreur d'un braquage à mains armées .
Ils sont deux ,l'un masqué ,l'autre non, les coups de cross pleuvent ,le sang gicle ,coule dans mon dos, s'épand au sol ,une marre se forme, mes yeux s'accrochent à ceux d'une petite fille, présente en l'échoppe avec son père et son petit frère; ils ont gazé tout le monde et je la sens terrorisée,  prête à hurler......
Non, non! il ne faut pas, elle ne doit pas, sinon l'arme, il vont la retourner contre elle . Comment faire pour retenir ses cris, à part me mettre à faire des grimaces,  comme nous le faisions chaque dimanche,  quand elle venait à la boutique et que nous faisions ce concours, de la plus vilaine sorcière !
Avec nos yeux, nous avons tellement échangé durant ces longues minutes qu'aujourd'hui encore nos cils s'en souviennent. 
Je fis diversion, en mordant le mollet de l'un des agresseurs, la petite famille eut le temps de s'enfuir , les coups redoublèrent , la caisse se vida ,je les poursuivis en pleine rue, seule, les gens s'écartaient sur leur passage ,le sang envahit mes yeux ,je m'écroulais.

Réponse judiciaire: ordonnance de non lieu à la faveur du coupable, formellement reconnu, mais dont la soeur et la mère ont dit"qu'il dormait"!

22 juin 2004, un mercredi tranquille, jour de marché , il fait doux, il est douze heures quinze, ma fille est en voyage d'études, je me sens bien .....
quand soudain surgit un aigle noir ......
La suite, de longues, longues minutes d'un viol collectif, partant de la boutique pour s'achever en mon appartement ....
Le sentiment ,une nouvelle fois de vivre mes derniers instants.....
Une super aide de la part des policiers de la base, intervenant sur les lieux.
Le début, d'un double parcours du combattant , proche d'un, on achève bien la victime , véritable union " justicopolicière".

Réponse judiciaire: ordonnance de non lieu, au bénéfice du doute pour les auteurs, malgré des témoignages sous X, puisque ceux ci se vantaient de leurs exploits, à qui voulaient les entendre....
Indemnisation par le fond de garantie.

Les années passent , les agressions se succèdent (25 à ce jour), je fais des grèves de la faim pour faire entendre ma voix et mon désarroi face à ces risques constants.
Les politiques de tout bord regardent tous pour une fois ,en un même sens; celui du déni, du silence, de la lâcheté , du politiquement correct ,
leur propre intérêt en somme.

11 avril 2007, je reviens de chez mon avocate , concernant l'affaire du viol , de nouveaux éléments pourraient faire se rouvrir le dossier; depuis plusieurs semaines mes alarmes subissent des dégradations la nuit,des sabotages que la télésurveillance répare au plus vite....
Pourtant c'est insouciante, que je descends les marches, traverse la petite cour, pour rejoindre l'arrière de la boutique. Le Maire vient de me joindre au téléphone, il m'assure avoir prévenu le commissariat pour me sécuriser et ma petite chatte a soif.
Il fait doux ,tout est calme ,du moins en apparence ,car à peine ai-je tourné le robinet, que je me retrouve face à deux "ninja" tombés de nulle part ,impossible de capter même leur regard...
Mon sang se glace, la lutte s'engage ,la chatte bondit sur l'un d'entre eux en feulant; celui qui me maintient est immense; commence alors ce bruit de scotch qui s'enroule autour de moi tel un piton .
Cette fois ,c'est la fin j'en suis certaine , pourtant l'instinct de survie est toujours présent en moi , parvenir à se garder un peu d'air ,oui mais comment?
Au fil des secondes la voix de mon père raisonne en ma tête "Minège souviens-toi ,on est sous l'eau ,on joue à qui va rester le plus longtemps, compte avec moi, je suis là "....
Je me traîne jusqu'à la porte vitrée ,par bonheur sous les genoux mes jambes sont libres , aller vers la lumière; j'étouffe, tous mes bruits internes m'assaillent , mon coeur fait un vrai vacarme ....
Soudain je te vois , papa, tu as quarante ans, tu me souris, me rassures, tu es juste de l'autre côté de la vitre, je sens ta chaleur au creux de mes mains, j'ai envie de te toucher, je suis si proche ......tu es parti depuis si longtemps .
Soudain ,tous mes muscles me font mal ,ma bouche sent passer un filet d'air frais , mes poumons se gonflent , je suis allongée au sol.
Un policier rive ses yeux aux miens, il est blanc comme un linge, lui le noir de peau.
Il me relève la tête ,la soutient, me serre fort contre lui et essuie discrètement une larme qui ruisselle sur sa joue.
Tout le monde sur place a eu très très peur , les témoignages vont tous pour un fois être concordant; il est important de le souligner, pas une seule fausse note........et pourtant, pourtant .........contre toute attente..
Le capitaine du sdpj93 chargé de l'enquête sur cette séquestration avec violences aggravées, va, là encore, ne pas s'en tenir à la vérité et aux témoignages de tous les acteurs présents, mais à cinq photos extraites des vidéos par ses soins, qui vont lui permettre de conclure dans son rapport au procureur " images permettant de mettre en doute les déclarations de madame sardin........ect".....

Ben voyons , elle est pas belle la hiérarchie policière ,piétinant encore et encore les victimes , traitant  ainsi, ceux qui m'ont sauvée , de menteurs, de complaisants , d'incapables....

Réponse judiciaire : classement sans suite, pour non identification des individus.

D'autres agressions ont eu lieu en 2009, l'une d'elles me vaut des jours d'itt ,encore non fixés totalement par le médecin légiste, puisque les choses ne sont pas encore consolidées , cela n'a pas empêché le commissariat de La Courneuve de conclure là encore l' affaire  pour le motif d'  "infraction non constatée", alors que là aussi, les caméras étaient présentes.

Comment tout ceci est il possible, comment faire confiance à ceux qui se sont engagés à nous protéger et qui préfèrent tirer sur les victimes.

Sans doute une question de courage , d'honnêteté professionnelle, demandés à la base,  mais qui n'a plus cours dès que l'on prend du galon..

Le résultat de toutes ces manipulations conduisent les victimes à se taire ,à se retrancher dans le silence ...

Les institutions font de nos agresseurs, des bombes en puissance:
- nos vies ne valent pas les leurs ,
- nos pleurs ne valent pas leurs cris ,
- nos mots ne valent pas leurs mensonges ,
- nos souffrances ne sont rien, comparées à leurs séjours en prison et comme me disait si bien une juge d'instruction :


" Je préfère avoir des coupables en liberté que des innocents en prison"
 

elfe-copie-1.jpg



Le point de non retour est atteint,
              les bornes sont dépassées,
                        il n'y a plus de limites désormais.

































Repost 0
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 11:40

Témoignages des acteurs et témoins d'une sequestration avec violences aggravées:

DSCN1522.JPG 






Rapport du policier m'ayant sauvé la vie






tout s'est joué à quelques secondes !




DSCN1523.JPG


























DSCN1541.JPG







Témoignage de mon voisin, le taxiphone






























DSCN1542-copie-1.JPG






















suite de ce témoignage














DSCN1545.JPG

















Troisième témoignage: le premier jeune homme ayant tenté de me sauver la mise
















Témoignage du deuxième gardien de la paixDSCN1559-copie-1.JPG






































Pour finir sur un rapport fait au procureur de la république en ces termes:

DSCN1567.JPGpremière page





















Deuxième page

DSCN1568








































Super conclusionDSCN1569-copie-1.JPG









































Comment peuvent ils, sans vergogne, faire le déni, des témoignages de leur base, le tri à leur sauce, des images qui vont aller dans leur sens ...
soit  plomber l'enquête .........
et faire en sorte que celle ci soit classée sans suite laissant le champ totalement libre à toutes les récidives possibles ....

L'attaque suivante eut d'ailleurs lieu quinze jours aprés à l'acide .










Repost 0
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 00:05
 



Elle est pas bonne mon idée pour enfin  se sentir de nouveau chez nous , en France.



http://www.le-bourget.fr/local/cache-vignettes/L146xH224/Lingberg-5f20b.jpg

 En une ville au renom internationnal: Le Bourget!


 Aujourd'hui elle a perdu ses repères, ses valeurs, son histoire, ses rires, son bruissement, son aura ....

 A la faveur d'une diversité,  devenue dominante ,écrasante, méprisante , omniprésente...

 Faisant fuir les derniers bourgetins, les ultimes commerces gaulois mais  fleurir les banques et les échoppes du monde entier .

 Il ne fait plus bon vivre en notre cité où bientôt, parler, penser , agir, en citoyen français et le revendiquer, sera un crime contre l'humanité ....




Souvenons- nous du 21 mai 1927:

6d38a54118

Arrivée de Lindbergh au Bourget le 21 mai 1927 à 22 heures 22 minutes, juste après un atterrissage parfait malgré la foule.


d67041ec87.jpg

Séance de photographie devant le « Spirit of St. Louis » à l’intérieur du hangar de la C.I.D.N.A. On remarque l’entoilage déchiré du Ryan NYP, les déprédations étant l’œuvre de chasseurs de souvenirs. (Le Bourget, le 21 mai 1927)

83 ans aprés:
      que reste t'il de ces beaux jours?
               une photo, vieille photo de notre histoire.
                    que reste t'il de tout cela ? dites le moi
                          un vieux clocher, un bonheur fané...........

Pour vous, pour nous , pour moi la montée en puissance d' une révolte dont le parfum m'enivre un peu plus chaque jour qui passe . 



   
Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 11:42

DSCN1499


Au nom de tous les leurs ,vous trouverez en l'échoppe cette urne un peu particulière qui sera remise à la croix rouge locale .

DSCN1498-copie-1.JPG

Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 17:27

Depuis quelques jours un vent de révolte semble souffler sur notre bonne vieille cité ; poussé par leur désir surpuissant d'occuper en permanence le haut de l'affiche, il est venu un éclair de génie à nos deux compères (monsieur le maire et son directeur de cabinet) de monter un groupe et un membre intitulé "ville du bourget"...jusque là tout va bien !

"


4155543760_1be22dd5a6.jpg
 il est vrai que bon nombre de jeunes et moins jeunes bourgetins ont répondu présent à cet appel via les invitations Facebook. Les échanges ont commencé à se mettre en place , moi la première je me suis permise de distribuer des bons points et des remarques diverses ....mais bien vite je me suis faite sortir de là , j'osais m'exprimer moi, la folle de service !
D'autres membres du groupe  prirent la relève sur des sujets divers et voici que eux aussi devinrent des indésirables , furent bannis et une mise au point que voici s'en suivit:

La Ville du Bourget s’est lancée sur Facebook il y a quelques jours. Il s’agit d’une initiative du service communication de la Mairie, qui vise à diffuser plus largement l’information municipale sur le web et à toucher de manière interactive un autre public que cel...ui qui visite son site Internet (www.le-bourget.fr). C’est une expérience originale pour une commune, qui impose au service communication de la Mairie comme aux usagers de prendre ses marques. Après quelques jours d’utilisation, il nous semble utile de rappeler quelques règles. Il ne s’agit pas d’un site politique. Il y a d’autres lieux et d’autres espaces pour ça. Nous ne communiquerons que sur l’actualité de la ville, ses manifestations, etc. Les messages qui confondront la page Facebook de la Ville du Bourget avec un espace politique ou partisan seront supprimés. Par ailleurs, si Facebook est un espace formidable de liberté, il ne serait en aucun cas une zone de non-droit. Il est vrai qu’on constate facilement que l’anonymat ou/et la distance permet de se lâcher derrière un écran. Aussi, les insultes, la diffamation, la mise en cause des services municipaux et les attaques personnelles ne sauraient être autorisées et tous les messages contrevenant à ces règles seront supprimés sur le champ. Enfin, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une page le Facebook d’une ville que nous devons accepter ce que nous refusons, lorsque nous utilisons Facebook à titre personnel. Cette page Facebook n’est pas un défouloir, un peu de respect et de politesse ne font de mal à personne. C’est par ses règles de modération que nous pourrons poursuivre cette expérience. Cordialement, Le service communication de la Mairie"; nous pouvons également y lire :


"La Ville du Bourget
Modération:

Nous intervenons pour interrompre l'échange et nous avons effacé les messages de cette discussion.

Sans vouloir se prononcer sur le fond de la discussion, il s'agissait d'une discussion politique. En effet, les messages d'ordre politiques sont supprimés dans ce groupe....

Ce groupe n'a qu'une vocation informative sur ce qui se passe dans la ville (ex: les fêtes de noel, etc.), et non pas un lieu de débat pour ou contre la municipalité. Il y a d'autres sites ou groupe sur facebook pour cela.

Merci de votre compréhension.

Le service communication"


Mais la jeunesse montante veille, se rebife et n'accepte plus d'être ainsi muselée :
"
Message n° 2
Nathalie a écritle 25 décembre 2009 à 07:18
Second message de ma part, en espérant que ce ne soit pas le deuxième (que je n'aurais donc plus à m'exprimer). De qui se moque-t-on s'il vous plait? Vous osez prétendre que ce groupe facebook ne fait aucunement allusion à la politique, et en parallèle vous publiez des articles, des vidéos, où il est question de votre maire (on peut le voir discuter du grand paris, et de SA politique sur la question). Alors pardonnez mon ignorance, mais le maire est une figure politique si je ne m'abuse. Si vous faites référence à lui, il sera forcément question de ses actions sur la ville. Alors pourquoi interdisez-vous derrière aux bourgetins de rétorquer sur ce que vous leur faîtes lire/voir????
Derechef, apprenez à utiliser les termes exacts. Il n'a aucun cas était question de diffamation ou d'insulte. Dire que l'on n'apprécie pas une action menée n'a rien de "diffamatoire". De même la politesse a toujours était de rigueur dans les propos utilisés par vos membres. Si leurs dires vous déplaisent, apprenez tout de même à être objectif(s). Qui sème le vent récolte la tempête.
Puisque votre groupe n'a été créé qu'à titre informatif, eu égard à l'actualité de la ville, informez-nous donc sur cela ( mais je doute fortement que vous ayez grand chose à dire si vous excluez toute politique...la municipalité étant dans sa définition même une structure gérée par la politique). Je vois néanmoins quel est votre objectif, mais vous ne vous l'êtes pas appliqué dans vos publications, veillez à y remédier.

Bien cordialement."

"
Bourgetins Bourgetines
1- Après en avoir longuement débatu avec vous ( service com de la mairie) vous nous affirmiez que votre page facebook n' etais qu informative et aucunement politique, soit. je me demande donc où sont les infos ??? par exemple sur l' actualité culturel de NOTRE ville...

2- Les vidéos postés sur votre page ne sont elle pas des vidéos politiques ???si vous soutenez que non, je vous conseillerais donc de vous munir d' un dictionnaire et de lire la définition de " politique " de plus, citer le journal municipal comme une tribune informative est un peu un non sens, en effet ayant pour rédaction vous le service com et pour directeur de la publication mr le maire il nous semble que très improbable qu' il n ' y figure qu' une information impartial et apolitique sur la ville tant les propos sont de façon permanente encenseur du travail effectuer par la municipalité...

3- enfin j' aimerai savoir ce qui a motivé la suppression du liens " bourgetins-bourgetines " posté sur votre mur tandis que votre liens figure toujours sur le notre est ce là l' idée que vous vous faites de la démocratie???... Afficher davantage
j ' appuie cette dernière question en vous citant bien que la citation suivante fut également supprimé de votre mur :" ....le but étant de crée une communauté virtuel afin de tisser des liens entre les différents acteurs de la ville dont les citoyens font évidemment partis..." le groupe bourgetins-bourgetines , ne vous en déplaise,représente certains de ces citoyens....

dans l' attente d' une réponse de votre part, et en éspérant ne pas voir nos questions tout bonnement supprimer nous vous prions d' accepter nos salutations les plus sincères.

le groupe bourgetins-bourgetines .
I
La Ville du Bourget
La Ville du Bourget
Modération:

1) un peu de patience, ça vient. On ne passe pas notre vie sur Facebook. Les informations sur l'actualité culturelles du semestre nous sont arrivées dernièrement et on va les diffuser.

2) on a déjà a plusieurs fois expliqué notre position sur le sujet. Vous confondez information publique et communication politique. Ca ne sert à rien d'expliquer à nouveau, puisque nous l'avons déjà fait à de nombreuses reprises.... Afficher davantage

3) nous ne sommes pas membres de votre groupe. Donc nous n'avons pas posté de lien vers le nôtre. Vous ête libre de le supprimer, c'est votre groupe, à vous l'administer comme vous le souhaitez.

S'agissant de votre lien, c'est assez gonflé de votre part. Vous faites preuve d'hostilité et de dénigrement envers ce groupe et il serait normal que nous fassions votre publicité... Soyons sérieux. Ce n'est pas comme ça qu'on crée des liens... même sur facebook!

Le service Communication
Il y a 6 heures
Bourgetins Bourgetines
Bourgetins Bourgetines
1 - si vous prenez le temps de repondre, modéré, supprimer des membres, poster des vidéos (selon vous informative) vous devriez prendre celui de nous INFORMER sur l' actualité de la ville...

2 - Vous vous êtes expliqués dites vous...? sans doutes sur des suppressions de membres ( nous nous interrogeons d' ailleurs toujours sur l' éviction de certains membres pour discussion politisé et la conservation d' autres qui prenaient part à ces discussions mais encenseur de la mairie )ou de commentaires mais surement pas sur le caractère politique de vos vidéos (je radote sans doutes mais chercher donc la définition de politique et ayez de nouveau l audace de dire que vos vidéos n' entre pas dans les définitions que vous y trouverez).

3 - nul besoin que vous soyez membres de notre groupe pour que nous prenions la decision de vous " faire de la publicité " il s agit simplement comme nous l avons déjà dit de préserver le libre arbitre de chaque bourgetins et pour ce faire il lui faut avoir toutes les cartes en mains,et donc votre mur visible...... Afficher davantage
c est de la démocratie rien de plus....

4 - l' expression " gonflé " n est que peu diplomatique,et nous ( bourgetins bourgetines) n' avons aucunement dénigré votre groupe, simplement demander quelques précision sur le but de celui ci, ni n ' avons été hostile d' ailleurs...

nous voudrions conclure en pointant du doigt la dernière pharse de votre commentaire...
Croyais vous que l' on crée des liens en supprimant les commentaires ou membres un tant soit peu critique à l' égard de vos commentaires qu' il soit vidéo ou ecris???

selon quel que soit l' objectif de votre groupe, ça n est surement pas tisser des liens tel que vous le prétendiez lors de la créatins de votre groupe.

cordialement le groupe bourgetins-bourgetines
Il y a 3 heures
Bourgetins Bourgetines
Bourgetins Bourgetines
ps : il n y a, sauf erreur de notre part, aucun propos censurable dans les commentaires ci-dessus et éspérons donc ne pas faire l objet d' une suppression....
Il y a 3 heures
Djamel Deprun
Djamel Deprun
je pense que les videos sont bien entendus politiques. vous faites references a la gazette du bourget qui pour ma part elle aussi promouvoit les actions du maire. le mois dernier elle est paru avec pas de 11 photos du maire se troyvant un peu partout au bourget notamment au centre culturel andre malraux ou il venu que pour la photo et s'en est aller aussitot.
Il y a 2 heures
Djamel Deprun
Djamel Deprun
d'ailleurs il n'y a cas regarder les titre des videos " ACTU ET POLITIQUE"
Il y a 2 heures

Ceci est la copie des échanges, en cours sur facebook

A la lecture de ces posts , j'ai eu un super sentiment de bonheur et d'espoir, un vrai cadeau de Noël, car je sais désormais,  que la relève est assurée, que les jeunes montant ne sont pas aveugles sur ce qui se passe en notre cité .
Je tenais à les remercier pour cette vigilance et à montrer du doigt encore une fois cette municipalité juchée sur son pied d'estale qui n'accorde aucune place aux désirs des citoyens, si ce n'est pour les abreuver d'une éternelle même propagande!
En cette période de voeux divers et variés, permettez moi d'en murmurer un à haute voix:

4154781357_c4b7631dc1.jpg


                                         "casse toi pauvre con "
Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 21:33
Car à force de silence sous entendu ,les bourgetins ne savent plus  qu'elle est la politique de la ville en matière d'accueil des diverses communautés .
 Dommage d'ailleurs ,que seulement  deux prètres aient été invités à partager le repas , sachant que ceux- ci sont rattachés à Le blanc- mesnil , commune voisine et nullement à notre  commune ......
Il y a des chrétiens , membres d'associations catholiques bourgetines qui eussent aimé ce partage ainsi que les autres membres des autres communautés non musulmanes , mais les esprits n'étaient pas,  à un vrai partage de fond !

Si cela,  ce n'est pas les grandes manoeuvres dans toutes leurs splendeurs , alors c'est quoi mes frères ?




Un site pour s'informer , faute de mieux: http://accmb.unblog.fr/  


Voici quelques photos des membres de l'association en plein travaux afin que la salle soit prête le jour j:

peindre tous les murs et le plafond en blanc, mise en place des tapis, des cloisons, des lavabos, …

Que Dieu agrée leurs efforts, amine.

Cette année, al hamdou lillah, les musulmans du Bourget pourront célébrer les prières du tarawih sur le Bourget. La municipalité nous a accordé une salle de prière durant tout le mois béni de Ramadan. Nous pourrons y célébrer les prières de 'Asr, du Maghreb, du 'Ichaa et de Tarawih. La prière du vendredi (jamou'a) sera également assuré. 

Au programme il y aura également tous les soirés: des interventions avant la prière du tarawih et le repas de rupture du jeûne (iftar), des activités pour les enfants, …

Nous tenons à remercier la municipalité du Bourget pour cette mise à disposition. 

Adresse de la salle: 

43 bis

Commandant Rolland

Le Bourget  (voir mon article "pas tous logés à la même enseigne" )

 

amnagementsalle1.jpgamnagementsalle3.jpgamnagementsalle2.jpgamnagementsalle4.jpgamnagementsalle5.jpgamnagementsalle6.jpg

Dans le cadre des activités éducatives proposées par l'ACCMB, l'association informe les parents des enfants désireux d'apprendre la langue arabe que les cours commenceront au mois de janvier prochain.

Les parents intéressés sont priés de remplir et renvoyer la fiche de renseignements ci-dessous.

Le nombre de places est limité.

La date de début des cours sera précisée prochainement
Célébration du nouvel an musulman 1431   

L'ACCMB a organisé une soirée culturelle pour fêter le nouvel an musulman 1431 à l'hôtel de ville vendredi 18 décembre 2009.
Monsieur le Maire  est intervenu au cours de la cérémonie pour adresser ses voeux aux musulmans du Bourget à cette occasion.
La soirée a commencé par une conférence de Cheikh Abdelmajid (Imam de la mosquée de Bagnolet) au sujet des enseignements à tirer de cet événement historique.

Par ailleurs, l'association a organisé des activités pédagogiques ainsi que des jeux pour les enfants et leur a distribué des cadeaux.

La soirée a été animée par le groupe SOUBOULOU-ASSALAM(Voies de la paix) et clôturée par un DOUAAE.

A la fin le public a été invité à échanger autour d'un buffet.

  Prière de l’Aïd El Adha 2009

Après la prière, les fidèles ont partagé des gâteaux et des boissons. Soucieux de partager ces moments de joie avec les concitoyens,l'association a offert des gâteaux à la mairie et à la maison de repos pour personnes âgées.

Merci à toutes les personnes qui ont participé au bon déroulement de cet événement et surtout bravo à la bonne discipline des pratiquants.

A bientôt dans d'autres événements.

ACCMB

prireaidaladha271109n1.jpgprireaidaladha271109n2.jpg


Dîner Iftar à l’Hôtel de ville

L'ACCMB a organisé un dîner iftar le mardi 15 setpembre à l'Hôtel de ville du Bourget. Une centaine de convives a été acceuillie, dont des responsables associatifs, des imams et des fidèles.

Le dîner a été place sous le thème du partage et de l'entre-connaissance.

Le Maire nous a hônoré de sa présence, ainsi qu'une dizaine de personnes de son équipe municipale. Deux représentants de l'église du Bourget ont répondus favorablement à notre invitation. 

Lors de son discours le Maire a réaffirmé sa volonté de trouver rapidement une solution au lieu de culte pour ces concitoyens bourgetins de confession musulmane.

Dans une ambiance conviviale et chaleureuse chacun a apprécié le repas et échanger avec ses voisins. 

A la fin du dîner le Maire s'est rendu à la salle de prière afin d'adresser un mot d'encouragement et d'amitié à l'ensemble des fidèles.

On vous donne rendez à l'année prochaine.

Le temps s'est écoulé , les choses se sont affinées; noir sur blanc, elles se sont écrites et nous pouvons donc voir réalisée, en un temps records, la seule chose non inscrite au programme de campagne de VCC, à savoir une mosquée au Bourget ! Comment cela ,je vous sens dubitatif......

La preuve en écrits, et pas les miens :

"Conférence avec cheikh Hassan IQUIOUSSEN Dimanche 21 Février

Dans le cadre de ses rencontres mensuelles, l'ACCMB organise une conférence avec Cheikh Hassan IQUIOUSSEN , Imam et Théoligien.

Le sujet de la conférence est “L'Andalousie : Un modèle de fraternité et de tolérance”
La conférence sera suivie d'un buffet (boissons et gâteaux)

Rendez-vous Dimanche 21 février à 16 heures à la mosquée du Bourget située au  43 rue du Commandant Rolland."

Enfin les choses sont affinées et les mots libérés:

Qui sommes nous?

Naissance de l'ACCMB

Depuis 2007, nous avons commencé notre réflexion sur la mise en place de projets répondant aux  attentes des citoyens bourgetins de confession musulmane. Cette réflexion, menée avec de nombreux habitants du Bourget souhaitant s’investir ou simplement nous soutenir, a donné naissance à l’Association Cultuelle et Culturelle des Musulmans du Bourget (ACCMB).

Les membres de cette association ont démontré leur sérieux, leur sens de l’écoute, leur dévouement, ainsi que leur ouverture d’esprit au travers de leurs rencontres et projets. Ainsi l’association a été capable de fédérer autour elle, notamment en organisant sur la ville du Bourget:

  • Les prières de l’Aïd (plus de 500 personnes), 
  • Des fêtes et soirées cultuelles (plus de 250 personnes à chaque événement),                            
  • Des sorties familiale (5O familles)
  • Des fêtes de fin d’année (plus de 400 personnes).

Dès de le début nous avons choisi de travailler en partenariat avec la municipalité qui nous a soutenu dans nos différents projets. De plus nous avons tissé de très bonnes relations avec les responsables religieux des autres confessions présentes sur la ville.

Une réflexion est menée pour la mise en place d’une mosquée sur la ville du Bourget qui permettra de mettre en place des activités cultuelles, éducatives et culturelles.

L’ACCMB se fixe pour objectifs :

  • Défendre la dignité et les intérêts légitimes des musulmans du Bourget afin de leur faciliter la pratique du culte ;
  • Combattre les préjugés liés à l’Islam et aux musulmans et valoriser cette image dans l’opinion publique ; Créer un esprit de solidarité, d’entraide et d’amitiés entre tous les habitants de la ville du Bourget;
  • Etablir des liens de fraternité et de coopération entre les associations ayant des buts similaires aux seins ;
  • Défendre les droits de l’Homme et combattre l’islamophobie, le racisme et l’incitation à la haine.

                                                                       
    Heureuse de lire de telles conclusions, puisque lorsque mes panneaux publicitaires ont été détruits en fin de ramadan, j'ai demandé à rencontrer les responsables locaux par divers intervenants... j'attends encore leur réponse, leur venue ou même un mail...silence radio; comme quoi, les bonnes intentions ne sont applicables que dans un sens, je vous laisse deviner lequel ?


Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 08:46

Il est des matins ,plus que d'autres ,où le monde est à l'envers , où il est encore plus injuste qu'à l'ordinaire;
des matins, où il ne fait pas bon, être un honnête citoyen faisant son travail;
des matins, où il faut se trouver du bon côté de la barrière pour la justice des hommes;
des matins, où porter l'uniforme est la porte ouverte à tous les dangers , y compris ceux que l'on n'attendait point ;
des matins,où sauver une victime des mains de son bourreau ne pèse pas lourd dans la balance de la justice française en ce département 93;
des matins , à n'en savoir que dire ;
des matins à n'en savoir que faire, tant les émotions me  submergent et les rancoeurs me dévorent . 
Mon corps n'oubliera plus jamais cette longue silhouette et la puissance de ses coups ...
Mon antre ,marquée au fer rouge par ses mains caleuses ,  transpercée de part en part hurle, justice....
Mon coeur , il a brisé...
Ma vie il a volé.....
Ma liberté il a enchaîné ....
Mon regard il a voilé....
Mon sexe il a tranché ....
Mon sang il a fait couler .....
Mes larmes il a taries .................et pourtant malgré toutes les preuves, toutes les certitudes, tous les témoignages sous X parfois , la justice de Bobigny n'a rien fait pour stopper cette folle escalade de violences à mon encontre .
 Son parcours est jonché de victimes , son cv est une liste sans fin de délis, de crimes, d'agressions ; la preuve, ce jour là , il sortait de la nième garde à vue  ; il fait dix pas , s'accroche à un véhicule de pompiers et joue la baston sur le conducteur:  




Difficile de rester impassible , des policiers le sortent de ...
Des journalistes bien intentionnés, en font un film .....transforment l'agresseur en victime , un "jeune homme" bien sous tout rapport;
Le tour est joué , les médias, la justice vont faire de ce criminel une bombe à retardement encore plus puissante .
Imaginez , l'ego de cet individu qui fait tomber trois policiers ...qui se sent soutenu ,ovationné de toute part quoiqu'il ait fait !
Nul média n'a fait allusion à ce qu'il est véritablement et au bien fondé de ces coups de pieds au séant de cet individu. 
Les UMJ relèveront quelques bleus et à peine un jour d'itt; pour ma part en totalisant  les jours d'itt obtenus sous ses coups à lui , je trouve plus de trois mois.

Alors il est des matins chagrins , où:

j'accuse la justice  d'être à la solde des agresseurs.
- j' accuse les juges  d'instruire plus à décharge qu'à charge quand il s'agit de grands mineurs .
- J'accuse les médias d'instrumenter la justice, en masquant la vérité,  devenant ainsi  les forgerons de la toute puissance  criminelle  de ces délinquants  .
- J'accuse les politiques , toutes tendances confondues , de pratiquer ce politiquement correct ; véritable  couveuse pour jeunes en mal de violences.

Aussi , il est des soirs d'espoir, où:

- je remercie ces trois policiers qui ont fait leur devoir en intervenant pour  ce pompier .
- j' honore leur courage ,pour ne jamais avoir baissé les bras et m'avoir protégée envers et contre tous.
- J'attends,des mots, des prises de positions en lieu et place de ce  mur du silence .
-J'espère que La France se réveillera .




Repost 0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 17:23

En ce moment ce service fait feu de toute part, il faut défaire les massifs , préparer les sols pour l'hiver, mettre en place  les chrysanthèmes pour la Toussaint....


 finir les dernières tontes .....mettre en place les corbeilles d'osier sur la nationale 2, bref, pas le temps de lever le nez pour regarder passer les filles!

Pourtant un nouveau va et vient , m'intrigua ; pourquoi diable toutes les voiturettes "espace vert" allaient -elles vers le  service technique?

Je suivis donc de loin ce manège ....en toute discrétion et pénétrais en un lieu qui me laissa en un premier temps ,ébahie...
 



100 0282100_0286.JPG


La halle Worthington, construite à la fin du 19ème siecle, promise à devenir " un temple de la musique" selon le programme de Monsieur Le Maire.

 

 

100_0287.JPG100_0293.JPG








la partie , elle est pas gagnée là , misère je n'en croyais pas mes yeux ...tout s'écroule et des morceaux jongent le sol:


100_0285.JPG100_0284.JPG



Attention , rentrez couvert les

hommes, les bourgetins ont besoin de

vous !





Franchement,  il y a des inconscients en cette mairie , mais à quoi sert donc la commission sécurité , que font les syndicats,  pour laisser ce lieu,  devenir le local,  où sont entreposés les matériels du peloton "espace vert"......si,si admirez:



100_0296.JPG


Mais les cas d'insécurité à la personne ne s'arrêtent point là , je suis passée par le square , histoire d'admirer le jardin d'enfants ....un vrai régal là encore :

100_0222.JPG


Tu vois, je te l'avais bien dit ...ici c 'est mortel, on a bien fait de se casser!





                       "C' est le bin's !  "   dit le rat des champs au rat des villes.

Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 15:21

Le Rat de ville et le Rat des champs



Autrefois le Rat de ville
Invita le Rat des champs,
D'une façon fort civile,
A des reliefs d'Ortolans.

Sur un Tapis de Turquie
Le couvert se trouva mis.
Je laisse à penser la vie
Que firent ces deux amis.







Le régal fut fort honnête,
Rien ne manquait au festin ;
Mais quelqu'un troubla la fête
Pendant qu'ils étaient en train.

A la porte de la salle
Ils entendirent du bruit :
Le Rat de ville détale ;
Son camarade le suit.


Le bruit cesse, on se retire :
Rats en campagne aussitôt ;
Et le citadin de dire :
Achevons tout notre rôt.

- C'est assez, dit le rustique ;
Demain vous viendrez chez moi :
Ce n'est pas que je me pique
De tous vos festins de Roi ;














Mais rien ne vient m'interrompre :
Je mange tout à loisir.
Adieu donc ; fi du plaisir
Que la crainte peut corrompre.



Nos deux compères partirent donc en quête d'un autre lieu, au coeur de notre cité :






            Pas ici,












Ni là!    Pas plus que là  ......                  








Où là.........











"Tiens ,tu as vu ici , c'est nettement plus joli, on a changé de cité ? " interrogea le rat des champs ;
"mais, non, ici,  ce sont , les nantis , alors pour eux ,on fait un effort " rétorqua le rat des villes ;










Bon, allez viens ,on prend la roulotte et on se casse de ce tripot .....





Tu vois , quelques kilomètres et à nous la belle vie:








Nos deux compères avaient enfin fini leur périple et trouvé leur bonheur ; néanmoins une question revenait sans cesse dans la conversation :




"Mais que diable,  font-ils des impôts locaux, pour faire du Bourget, un tel dépotoir ; même les rats sont obligés de s'expatrier ,alors imaginez les humains ....
Quelques exceptions toutefois, les élus, eux ,ils aiment se vautrer dans les puanteurs , une ville à leur image en quelques sortes".
Allez taisons -nous et rêvons :












Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 15:39

demandez LE PROGRAMME ( extrait du discourt prononcé par monsieur le maire lors de son élection devant les bourgetins):

"Je n’ai pas présenté un programme de simple continuité. Nous aurions pu.

Nous avons fixé ensemble de nouvelles ambitions pour notre ville : nous voulons

 

inscrire notre ville dans une démarche de développement durable; nous voulons construire un pôle d'emplois et de services pour tous ; nous voulons améliorer le service rendu à tous

les Bourgetins

 

. Ces trois priorités - développement durable, construction d’un pôle d’emplois et de services, amélioration des services aux habitants - nous les mettrons en oeuvre durant les 6 ans qui viennent, avec l’exigence que les projets qui feront l’avenir de la ville permettent d’améliorer le quotidien. Dans le cadre du développement durable, nous mènerons notamment le nouveau plan local de l'urbanisme, la suite de l'aménagement des ZAC et du quartier du Commandant Roland avec un quartier à haute qualité environnementale, la concertation sur le réaménagement des abords de la gare et bien sûr toute une série d’initiatives qui toucheront au respect de notre environnement. Dans le cadre de la construction d'un pôle de services et d'emplois, nous réaliserons la commercialisation

de l’immeuble de bureau le Mermoz. Vous le savez, il est en cours de construction et

accueillera d’ici un an 1 000 emplois. Nous réaliserons l'

 

 

accueil de 4 entreprises dans les mois qui viennent, les travaux débuteront. C’est un enjeu important pour nous de bien les accueillir ensemble. Nous mettrons en place un parrainage demandeurs d’emplois pour faire que ces emplois créés pour partie, il y aura aussi des transferts, bénéficient à nos habitants. Nous réaliserons une nouvelle salle culturelle, de nouveaux équipements sportifs et

nous prendrons

 

beaucoup d'initiatives en direction à la fois de la petite enfance, de nos  aînés et des jeunes.


Dans le cadre de l’amélioration des services offerts à la population, nous mènerons un plan d’amélioration de la

 

voirie, des trottoirs, de l'éclairage public, sans oublier la propreté."

 

 

Le mot fatidique est lâché "la propreté " qu'en est-il vingt mois après.......
Voyons les choses ensemble , en toute objectivité .....quoiqu'avec moi, pas certaine que cette dernière m'habite vraiment, quand il s'agit de défendre la ville de mon enfance.
Il m'arrive le plus souvent, de tenir la lorgnette du mauvais côté!





 Avez vous eu raison de faire confiance à v.c.c.?
Je dis vous ,car tout le monde sait, que pour ma part, la confiance accordée, mise à lourde épreuve par mes agressions, n'a pas survécu en mon coeur et qu' en toute logique je n'ai point donné ma pauvre petite voix  à ce monsieur .

Avec mon petit appareil photo ,mon nez de fouine et  mes yeux de furet me voici donc aux remparts de notre cité .Quelle image se dégage là dans l'instant ?














 

il me semble qu'a l'horizon se présente comme un souci , comme un "pas tout à fait propre ";

suis- je bête ,j' ai dû encore me tromper de côté pour la lorgnette !











Vu de plus près ,c'est encore pire !




Remontons donc vers le centre ville et croyez moi , vous n'allez pas être déçu un seul instant !






Une vraie décharge à ciel ouvert s'offre à vos yeux....













vous avez eu totalement raison, de placer votre confiance, en cette équipe ;  j'ai ainsi pu réaliser de superbes photos, afin d'inviter les futurs investisseurs, à venir nous rejoindre, en ce cadre de vie , on ne peut plus alléchant .








Les photos, fort nombreuses, font l'objet d'un album que vous pouvez consulter au grès de votre  promenade en ce blog.





Plus j' avançais vers le coeur de la cité et plus je devenais grognon;  je veux dire,  encore plus que de coutume !



Un vrai scandale , pour moi .......où marche le piéton ......où sa sécurité est -elle prise en compte ......où passent la mère et l'enfant ?










La jeune mère se retourne ,avant de s'engager; hésite......un long moment, le trafic est dense!

Des véhicules arrivent ,dont de gros camions ......














Pour finalement prendre la chaussée !





Super, super,  comme amélioration du cadre de vie des bourgetins .







Dure réalité, triste constat;  pourtant, je l'avoue pour le bonheur de ma ville , j'eusse aimé m'être trompée, dans mon jugement, lors des élections....


Une belle construction, à ce jour totalement vide....




La confiance accordée par le bourgetin est largement bafouée ; il rêvait d'une tornade blanche, il se voit englouti par une marée noire.

Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une libraire au coeur du 93.
  • Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une  libraire au coeur du 93.
  • : libraire sur la commune de le bourget depuis 36 ans, mon carnet de route au coeur d'un département en pleine mutation; mon vécu de victime et mes 34 agressions en 10 ans; mes humeurs, mes pourquoi, vos comment, mes pleurs,vos rires, la vie en somme . AVERTISSEMENT: Seuls les textes publiés sur ce blog sont écrits par moi-même.Il circule sur la toile des écrits signés de mon nom qui ne m'appartiennent pas.
  • Contact

Mon Livre

51MhggLcY8L._.jpg

Recherche

Le site de l'échoppe

02 original

Archives