10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 17:30

Papa, cela fait dix-huit ans, que tu nous as laissées, aussi, j'ai envie de m'asseoir là, à tes pieds, pour te raconter:

 

DSCN2130-copie-1

Souviens toi, je me blottissais en tes bras, ma tête contre ton coeur et bien souvent tu me racontais, La France:

 


-celle de mes grands-pères, dans les tranchées de 14-18 et les têtes d' obus transformées en encrier;

-celle de ton enfance et de tes cerfs-volants;

-celle de la guerre de 39-45 où tu fus fait prisonnier et envoyé à Dresde et ses environs; 

-celle de ta résistance en devenant interprète, ayant ainsi accès aux précieux renseignements; car derrière ton grand sourire et tes yeux rieurs se cachait un redoutable observateur, l'ennemi lui, te prenait pour un grand naïf! tu en ris encore, j'en suis certaine.

De la guerre, tu ne m'as jamais conté les horreurs, préservant mes oreilles de petite fille, mais tu m'as appris à m'oublier pour ce pays, tu m'as communiqué ton amour pour sa liberté de pensée, d'être, de vivre.

-celle de la guerre d'Algérie durant laquelle je suis née et qui te valut le surnom de "chibani" car tu étais le plus vieux de l'escadron.

-celle de De Gaulle et ton admiration, ton respect, pour ce général qui conduisit le peuple à la victoire, disais tu .

Je ne t'ai vu pleurer ouvertement devant moi, que le jour où tu appris sa mort, même ma main dans la tienne ne te consolait pas.

Lorsque tu n'étais pas en déplacement, tu venais me border, instant magique, trop rare cependant, pour la petite fille que j'étais; Au creux de l'oreille, tu me murmurais ceci:

" Minège, songe toujours aux priorités de ta vie, mon coeur; tout d'abord, il y a ton Pays, notre patrie, puis viennent ta Région, ta Ville, ton Quartier,  ta Rue, ton Escalier, ton Voisin, ta Famille proche et s'il te reste encore du temps pour te sauver toi, alors fonce mon amour, le devoir n'attend pas, La France a besoin de tes bras, bisous, fais de beaux rêves, mon ange".

Aujourd'hui, papa, notre patrie souffre, s'épuise, se disloque, s'étiole; elle est méconnaissable :

- mes bras ne suffisent pas à la relever,

- ma voix n'a pas trouvé l' écho nécessaire à la faire se réveiller,

- mes yeux cherchent en vain la reconnaissance de ses couleurs,

- mon coeur bat à tout rompre, la patrie est en danger......

 

 


DSCN3461.JPG


Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 08:02

Les Bracelets Shambhala ou Shamballa déclenchent la curiosité et inspirent à la conversation, Shambhala Signifie « Conscience Spirituelle » et « énergie de création ».


DSCN3290.JPG

Ce bracelet viendrait à l’origine du Tibet mais ne serait attaché à aucune religion. Il aurait comme pouvoir de promouvoir votre bien être. En effet, en portant un des bracelets Shambhala, vous augmentez la possibilité que votre corps et votre esprit se rappellent à l’essentiel comme l’indique les Lamas tibétains .

Et si cet essentiel était pour vous aussi la Nation Française?

Dans la mythologie bouddhique, Shambhala ou Shambala signifie "lieu du bonheur paisible".


 

DSCN3293.JPG

symbole tibétain

L'Apprentissage Shambhala, donné dans les Centres Shambhala, fut fondé en 1976 par Chogyam Trungpa Rinpoché (1939-1987). Nommé d'après le royaume mythique de Shambhala, il propose une voie séculière de la pratique de la méditation et offre des enseignements fondés sur la vision qu'il existe en chacun de nous une source de sagesse éveillée - ou « bonté fondamentale » - que l'on peut découvrir, cultiver et manifester dans notre environnement. 

Il est dit que Shamballa est le Chakra situé dans le cœur de tous les êtres vivants.


La philosophie des bijoux de Shamballa est d’assembler différentes sphères «Terre spirituelle».

 


DSCN3297.JPG

Elles symbolisent «L'étoile et le coup de foudre», l'énergie créatrice féminine de l'univers ainsi que la puissance de feu masculine au service de la création; ensemble elles font accueil à la mémoire de notre amour infini ainsi qu’à la compassion profondément enracinée en nous et envers les autres.


C’est en portant un des bracelets Shamballa que vous augmentez la possibilité que votre corps et votre esprit se rappellent à l’essentiel.

De nombreux modèles sont disponibles. La vente s'effectue soit en l'échoppe, soit par correspondance.

Les prix:

- six euros pour toutes les perles bois montées sur du fil de chanvre.

- huit euros pour toutes les perles bois représentant "peace" ou "têtes de mort en couleur" montées sur du fil de chanvre.

- dix euros pour toutes les compositions perles "strass" montées sur du fil de chanvre.

Pour la vente via internet, il suffit d'ajouter au prix en boutique, trois euros cinquante, pour les frais de port. L'envoi est sécurisé et garanti par le service "lettre Max".

Le paiement :

- par chèque, à l'ordre de librairie Sardin, 31 avenue Jean Jaures, 93350 Le Bourget.

- par paypal, sur le compte: vegaelnath@yahoo.fr.


 

 

DSCN3316.JPGDSCN3317.JPG

 

 

 

 

 

 

DSCN3298.JPG

 

 

DSCN3318.JPGDSCN3320.JPG

 

 

 


DSCN3324.JPG

J' ai donc imaginé avec l'aide créatrice de ma fille que nos valeurs fondamentales comme la tolérance, l'amour, le respect, la force, la liberté, la fraternité, l'égalité pouvaient pavoiser à nos poignets afin que chacun d'entre nous se souviennent au nom de nos pères que l'essentiel en nos coeurs est La France. 

 


DSCN3305.JPG

 

Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 10:35

 

 

Souvenez- vous du 25 octobre 732:

 

 

 

 

 

 

 

DSCN3225.JPG

 

 

 

 

Le Duc des Francs, Charles Martel, vient au secours du Duc Eudes d’Aquitaine, en arrêtant l'avancée des Sarrasins en France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’invasion arabe

En 711, soit à peine 80 ans après la mort de Mahomet, les Sarrazins franchissent Gilbraltar, et conquièrent l'Espagne sur les Wisigoths.

Ils traversent la péninsule et occupent en 719 le Languedoc actuel.

712-725 : 1ère raids sarrasins en France, par l'Est.

Les Maures prennent la Septimanie (Narbonne en 720) et se répandent en Provence jusqu'aux Alpes. Les arabes d'El-Samah sont arrêtés par les armées du duc Eudes (aidées de quelques troupes de Charles Martel) près de Toulouse en 721 : c'est la 1ère défaite.

732 : 2ème raid sarrasin, par l'Ouest.

Partis de Pampelune durant l'été, 15.000 combattants guidés par Abd-el-Rahman envahissent le territoire basque évitent cette fois Toulouse et passent par Roncevaux pour prendre Bordeaux.

Le 25 octobre 732, après avoir rassemblé une armée à la hâte, Charles Martel rejoint les troupes musulmanes à proximité d'une voie romaine reliant Châtellerault à Poitiers et met un terme à leur percée fulgurante. Leur chef est tué pendant la bataille et les vaincus se retirent.

Les Sarrasins se replient sur la Septimanie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a coutume de retenir que « Charles Martel arrêta les arabes à Poitiers en 732 ».

Il s’agissait plus précisément d’un simple coup d'arrêt à une razzia (incursion rapide en territoire étranger, dans le but de faire du butin).

En effet, Abd el-Rhamann, gouverneur d’Espagne et général arabe, à la tête de ses troupes, composées d’Arabes ainsi que de Berbères fraîchement convertis à l’islam, projetait de remonter jusqu’au riche sanctuaire de Saint-Martin de Tours. Il avait en fait l’intention de s’en approprier les richesses avant de s’en retourner au sud des Pyrénées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Le 25 octobre 732, Charles Martel stoppe donc cette incursion.

Il pourchassa les Musulmans et s’empara au passage des Evêchés de la Loire. Eudes était trop affaibli pour pouvoir défendre son Duché d’Aquitaine… Charles Martel en profita pour continuer sa progression : il s’empara ainsi des évêchés de la Loire puis descendit dans le Midi qu’il saccagea consciencieusement… Il en chassa les quelques chefs musulmans qui s’y étaient installés quelques années plus tôt.

 

L'armée musulmane ayant battu en retraite, les Francs reprennent le siège de Narbonne mais la ville, bien fortifiée, résiste tant bien que mal.

De dépit, Charles abandonne le siège et saccage consciencieusement les autres villes de la région.

C'est peut-être à cette occasion que le chef des Francs, père de Pépin le Bref et grand-père de Charlemagne, aurait gagné le surnom de Charles Martel («celui qui frappe comme [ou avec] un marteau»).

 

Il appartiendra donc à son fils, le roi Pépin le Bref, de conquérir Narbonne et de chasser définitivement les musulmans de Septimanie en 759, trois ou quatre décennies après leur arrivée.

 

 

DSCN3224.JPG

 

 

 

Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 12:30


 

  

5115460141_4efeb62d56.jpg

 

Sans toi, je n'aurai pas su continuer le sentier,

sans toi, je n'aurai pas su voir dans le noir complet,

sans toi, reprendre mon élan eut été vain,

sans toi, je n'aurai point su donner de profondeur à mon combat,

sans toi, j'aurai certainement abandonné mon poste avancé,

sans toi, je n'aurai pas survécu,

sans toi, mes larmes seraient une mer démontée,

sans toi, mon rire aurait disparu,

sans toi, je ne saurai plus dire je t'aime,

sans toi, la tendresse je n'éprouverai plus,

sans toi, ma main ne pourrait plus se glisser dans aucune,

sans toi, la douceur d'un regard n' aurait plus de saveur,

sans toi, mes hurlements seraient muets,

sans toi, qui me prendrait dans ses bras pour me réconforter?

 52954305_f0669dec64.jpg

 

 Aussi,

 
pour toi, je serai toujours maman,

pour toi, j'ai fait de la mère patrie notre famille,

pour nous, pour eux, je veux que demain soit enfin un jour lumineux et heureux!

        

 

                                            Bon Anniversaire ma fille.

 

 

Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 11:35

 

 

DSCN1887.JPG

 

 

Midi glissait doucement vers deux heures. Comme on était déjà passé en heure d'été, cela ne se voyait pas: quelque part il était toujours midi.

 

Les talons de ses escarpins claquaient sourdement sur les pavés ou les bords de trottoirs de Sorrente. Elle donnait à la ville endormie son rythme; jouissance de sentir la chaleur s'étaler sur sa peau, caresser ses genoux comme deux paumes chaudes.

Le soleil lui rajoutait encore un peu d'or sur la tête, il l'avait faite son élue. Victorieusement, elle déambulait, inventant à ce verbe tous les sens possibles:

-Se promener, bien sûr!

-errer, surtout, ne pas savoir où le prochain pas se posera!

-se balader, ne plus voir et s'envoler.

 

Le prochain train? Eh bien vous avez le Rome-Paris dans quelques dix minutes. Un bonheur flou, ensoleillé, l'occupait tout entière, elle se sentait déliée à tel point qu' elle quitta ses escarpins rouges les balançant par la fenêtre de ce train lancé à grande vitesse.

 

Oui, super moment, pour nous les godasses, depuis ce jour, elle ne nous a plus quittées. Nous avons:

- parcouru, tant et tant de kilomètres de part le monde,

- cotoyé, tant et tant de godillots, de savates, de chaussures, de souliers, de tongs,

- avalé, tant et tant de terre rouge, ocre, grise, noire, sableuse, argileuse,

- pris, tant d'orages, de pluies, de grêle,

- pataugé, dans tant de boues, de mers, de lacs, de rivières et de rus,

que nous sommes riches d'expériences, de partages, d'échanges, sans pour autant en faire état au monde entier.

 

D'ailleurs, qui nous regarde, personne;  nul ne voudrait de deux godasses éculées, passées, élimées, sauf elle!

Elle nous chausse encore chaque jour, certaine, que nous allons la conduire vers demain.

Elle nous appelle "mes godasses chéries" , pensez donc, si nous sommes fières.

 

Parfois, nous avons été tâchées de son sang , de ses pleurs, de ses cris;

Parfois, nous avons regretté de ne point être dotées de supers pouvoirs pour la protéger.

Parfois, nous avons joué au ballon, ou tenté de grimper aux arbres, pour lui faire découvrir un autre horizon. 

Parfois, nous l'avons ressentie, apeurée, doutant, cherchant une issue à tant d'injustice.

Parfois,  nous aurions aimé juste la bercer pour la consoler, elle qui avait choisi l'ombre en pleine lumière.

 

 

 

DSCN1889.JPG

 

 

  

Puis vint ce jour maudit, où des godillots nous réduisirent au silence, à la soumission, à la honte, à la culpabilité, aux souffrances, au déni.

De longues heures s'écoulèrent, vingt quatre au total,  toutes plus odieuses les unes que les autres.

 

Nous fîmes la rencontre de deux godillots, abandonnés sous un bureau, nous intimant l'ordre "de faire profil bas"!

Franchement, ils étaient trop mignons, car vu notre état, impossible d'aller parader sur les Champs-Elysées, sans un petit rafraîchissement.

 

Dans ce labyrinthe de couloirs, dont le tout, forme un hôtel de police, nous avons dialogué avec  une nouvelle génération de godasses.

 

Elles sont montées sur coussins d'air, afin d' amortir les chocs et  assurer le bien être de celui ou de celle  qui les porte.....

 

L'idéal, pour elle; mais elle n'en veut pas, prétextant une rigidité, un enfermement dont elle n'a que faire, tant la liberté est sa devise.

 

 

DSCN1890.JPG

 

 

Depuis, elle nous a mis au vert, au repos, à la retraite en somme; gorgées de toutes ses souffrances, nous pesons trop lourd désormais pour elle seule.

 

 

GUETRES-20MODELE-201921-20462.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle nous a rangé au côté des guêtres en cuir de son père;

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     histoire que nous trouvions, comment continuer  à nous faire:

 

 

                          "une certaine idée de La France"

   

BOTTES-20A-20LACETS-20brun.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 14:58

 

 

30530_396786309043_645789043_3996998_6803757_s-1-.jpg

  

Ce matin là, tu as quitté les tiens sans savoir;

 

Ce matin là, ils avaient la ferme intention de braquer;

 

Ce matin là, d'autres s'engouffraient sur la A4;

 

Ce matin là, tu étais confiante en demain;

 

Ce matin là, à la croisée des destins, des balles t'ont emportée;

 

Ce matin là, les tiens ont hurlé à la mort;

 

Les matins à venir, ne seront plus jamais si tendres, sans ton sourire.

 

 

                     A ton fils.

 30784_118914104814300_100000871337497_97265_4809202_n-1-.jpg

 

 

 

29329_1407382578665_1055433642_1166876_1931994_s-1-copie-2.jpg 

Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 11:42

DSCN1499


Au nom de tous les leurs ,vous trouverez en l'échoppe cette urne un peu particulière qui sera remise à la croix rouge locale .

DSCN1498-copie-1.JPG

Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 15:24

Ma solitude, mon caractère , mes différences , mes vécus , ont toujours fait , du  jour de mon anniversaire , celui de l'oubli,  tant de la part de la vie que de moi même .........



Pourtant en 2009, tout va se bousculer , grâce à vous tous les amis virtuels !



J'ai voulu,  dans cet article,  regrouper tous vos messages , pour le cas où,  en mon coeur , je serai au bord des larmes :



*Nadége a écrit sur votre mur :    "Bon anniversaire Marie Neige."

*Olivier a écrit sur votre mur     : "Joyeux anniversaire Marie Neigeeee .Profite de ce jour pas tout à fait comme les  autres. Gros bisous"

*Patricia a écrit sur votre mur  : "Un joyeux anniversaire , ke tes désirs se réalisent , gros bisous"

*Thierry a écrit sur votre mur    :   "Joyeux anniversaire Marie, que cette journée soit mémorable et pleins de cadeaux pour toi, bises !!!!!!!!"

*Yosh vous a envoyé un message. Objet :      Happy Birthday to you !        "All the best !!"

*Tom a écrit sur votre mur         :                       "Joyeux anniversaire!"

*Kévin a écrit sur votre mur       : "Joyeux anniversaire, que cette année soit meilleure que toutes les autres :) bisous bisous, que Dieu te protège !!"

*Elodie a écrit sur votre mur     :   "Un très bon anniversaire. Bisous"

*Claude a écrit sur votre mur   :  Il faut dire que j'ai vu que c'était ton anniversaire, Marie-Neige. Je n'allais pas le laiser passer ... 
 Ravie de te retrouver, Marie-Neige. J'espère que ta prochaine année sera meilleure que la précédente et que les autres iront crescendo dans la sérénité retrouvée...
Bon anniversaire !!!"

*Elodie Capiaux a commenté votre wall post : « Je vous envois donc des ondes positives pour ce jour de fête. Profitez bien. »

*Laurent a écrit sur votre mur :     "Joyeux anniv ;)"

*Nicolas a écrit sur votre mur :    "Slt Marie Neige, joyeux anniversaire... ;)"

*Corinne a écrit sur votre mur :  "Hello Marie Neige.    Happy birthday.   Bisous"

*Fanch a écrit sur votre mur :       "BON ANNIVERSAIRE ET MEILLEURS VOEUX..."

*Sylvain a écrit sur votre mur :      "Bon anniversaire et gardez courage !"

*Patricia Lao-Chanh Ho a commenté votre wall post :« Bonne anniversaire Marie-Neige!!  Mieux vaut tard que jamais lol!!!    Gros bisous »

*Guillaume a écrit sur votre mur : "Bon anniversaire! Chaque jour que je passe en rer par votre ville, je ne peux m'empècher d'avoir une petite pensée à votre égard. Bon courage."

*Veronique Emilienne  a commenté votre statut: « Très contente de t'avoir apporté un peu de bonheur.
Bisous. »

*Rub a écrit sur votre mur :  "Joyeux anniversaire Marie Neige. Vous etes pour beaucoup de gens sur internet le cri d'alarme d'une France qui souffre et qui perd de sa dignité. Je ne cesserai de faire connaitre votre récit. Merci pour votre courage."

*Kévin a commenté votre wall post :   « je suis avec toi, on va réussir cette annéde :) ce sera la meilleure :) »

*Marie France  a commenté votre message sur le mur : « Ceux qui dénient sont des lâches ou des coupables.  Courage Marie Neige, on est avec toi! »

*Kévin a commenté votre statut  : « Moi aussi, si cela peut te sentir mieux, alors j'en rajoute une couche!!!!! Tu es géniale, que Dieu te bénisse pour ton courage :)))) »

*Olivier A. T.a commenté votre message sur le mur : « Joyeux anniversaire avec du retard mais en toute sincérité.
Je t'embrasse. »

*Patricia Lao-Chanh HoAlors c'est aujourd'hui ton anniversaire ben je te souhaite beaucoup de bonne chose pour t'ai ?, enfin pour l'âge que tu veut lolll! BON ANNIVERSAIRE ET MEILLEURS VOEUX,... Bisou Patty

mes remerciements:

Marie Neige Sardin6 mai , vous venez ,de me faire passer le plus bel anniversaire de toute ma vie, merci à tout le monde pour votre présence ; dans vos mots je me suis sentie exister et je vous garantis que c 'est le plus beau de tous les cadeaux !




Que cette année ,m'aide à faire tomber les masques pour plus de sérénité .......











pour plus de couleur au bonheur..........












pour que la boucle de la vie s'étire à l'infini.........















vers un demain lumineux  qui  ne sera pas tout à fait le même , ni complètement un autre ......










Un délicieux cadeau de la part d'Esther:

sous le pied des femmes
c'était un titre que j'avais trouvé au grès de mes pelerinages de lectures
un hommage d'une femme aux femmes qui ont su dire non à la volonté opprimante d'hommes..
ces femmes de volontés, ces héroines des temps modernes
je voulais à mon tour parlé d'elles
car le poéte l'avais bien compris la femme est l'avenir de l'homme
et dérrière un homme ce cache une femme.
quand ce n'est pas pas la femme elle-meme parce-que monsieur à lachement pris les voiles
la laissant seule avec enfants.
(mais je ne compte pas faire ici ,le procès des hommes, c'est des grand et eternel enfants:) )
ici, je parlerais de marie-neige
qui vit au bourget depuis 35 ans qui à monté avec son père aujourd hui disparu une petite librairie
et qui à vu ça ville changé du tout au tout
avec l'arrivé d'une minorité grandissante.
ont ne la fait pas à Marie, ont entend dans ça voix toute ça volonté
ça résilience, ça résistance aussi..
Marie, c'est un phoénix.
Marie-neige, à vécu l'innommable pour une femme
et 1 seul de ces agresseur de mémoire à pris de la prison ferme
les autres elle les voie passer devant ça boutique..
Marie,elle aime la liberté,elle n'est pas raciste pour un sous
mais quand elle à vu des intégriste venir dans ça boutique lui demander d'enlever une affiche osé
elle à dit non.
ils l'ont menacé à mainte reprise,ils sont venu ils l'ont saucissoné
elle à du ça vie à un policier..
elle à entendu aussi les vaines promesse de politiques venu lui dire tout leur soutient
paroles,paroles comme chantais dalida ..
Aujourd hui, elle reste au Bourget
meme si les agressions ,les vols continu
elle ne baisse pas les bras
car elle est une des rare qui crois encore dans ce territoire ou la répulique à ceder
à ces mots chérie
laïcité, égalité, justice pour tous
et pour toutes les victimes.

je parlerais aussi D'Annick camerounaise d'origine qui à pris la fuite enceinte
pour fuir un mari violent
et qui à élévé son enfant seule, travaillant patienment pour crée ça reussite..
quand d'autres hommes qu'elle à croisé lui disais non!
combien sont t'elle celle qui ose tombé le voile,qui refuse les mariages forcés qui ose dire non à un homme qui les menaces, les bats
celle qui réfuse qu'ont fassent pour elle des choix..?
je voulais rendre hommages à toutes ces femmes, celle qui ose dire non pour que le monde soit meilleur
sous le pieds des femmes,le monde peux changer..


Esther
































Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 21:32
qui réveillent à la vie, des maux difficiles, des mots fragiles , des mots futiles qui conduisent à des maux sans nom;
habitée par l'un d' eux , mon corps se referme dans son oeuf, se déplier lui arrache des cris ......
Des cris sans bruit qui saillent de ma gorge comme si mon corps voulait se libérer de ses chaînes terrestres .....

Tandis que mon corps s'épuise dans ses souffrances , mon esprit voit le jour et sa douceur;
 Il navigue en eau claire, il remarque que le temps a passé, le lilas a formé ses grappes, et pourtant ma mémoire le croyait en bourgeon; je ne possède aucune trace des jours écoulés , je suis dans l instant là, le présent, je ne sais pas qui je suis, ou pas, mais peu importe ,

 une fourmie court sur ma main, je la dépose délicatement sur la feuille du rosier , elle se presse en tout sens , elle a perdu ses repères, sa famille , elle tourne en rond, s'affole; je suis triste, je l'ai sauvée d'un écrasement certain,et pourtant cela ne suffit pas, elle va s' auto-détruire ....

Bien vite je cherche un morceau de sucre , la récupère , la dépose dessus et observe....
 
Petit à petit ,elle se calme , se délecte , puis se fige , ne bougeant plus que ses antennes;
 du blanc au noir le sucre vient de virer en quelques instants , des tas d' autres fourmis sont agrippées formant une colonie, une famille .....!

Je soupire, je l'ai perdue, mais elle a retrouvé les siens .

Et si la clarté de mon esprit ne m' avait été restituée que pour cet instant de gourmandise ?

Alors je dois en remercier ce corps que je hais et qui me le rend bien, car il manque désormais à la dune de l'indifférence un grain de sable .


Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 21:18

De longues heures se sont écoulées, durant lesquelles tout a pu se passer, je ne m en souviendrais jamais .

 Une seule certitude, je n'ai pas manqué au monde , mais lui à l inverse m'a peinée , en ne se rendant compte de rien; impossible de lui en vouloir, absorbé par son propre destin , il n'a pas été informé, alerté que l'un de ses grains se dissolvait dans le néant....mais s'il l'eût su ,quand eût- il fait de ce non événement ,

Rien, rien de plus, il eût poursuivi, à ne pas s'écouter, à ne pas s'arrêter, le temps d'un regard, d'une attention, d'un souffle retenu, sa voie pour bâtir cette dune d'indifférence , entre lui et moi.

Vous m'appellerez demain, je vous écrirai certainement, j'échangerai des regards, des mots ,avec ce monde, je laisserai des textos, des mails, des appels, une partie de nous se battra certainement encore , jouera l'emmerdeuse jusqu 'au bout et puis quand tout semblera revenir dans l'ordre, qu elle aura ou pas des cameras, que les coupables seront ou pas mis hors de nuire , que fera le grain ,....

Depuis le temps il s'est asséché , une nouvelle germination ,pour donner de nouveaux fruits ... improbable , il est irradié ; alors que lui restera t il pour trouver un peu de chaleur.... les tas de fumier, ils sont de plus en plus rares;
mais si, un chant, celui du merle qui se croit déjà au printemps en plein mois de janvier et qui sur la plus haute branche ,perché, va lui raconter ce monde qui l'a exclue ,il y a bien longtemps et qui continue de tourner sans lui; il sera toujours aussi triste de ne pas lui appartenir, mais il se dira qu' avec lui la dune de l'indifférence serait encore plus haute et qu ainsi , sans lui, l'horizon est plus dégagé pour qui veut s'y plonger .
 
mns

Repost 0
Published by vegaelnath - dans face cachée
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une libraire au coeur du 93.
  • Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une  libraire au coeur du 93.
  • : libraire sur la commune de le bourget depuis 36 ans, mon carnet de route au coeur d'un département en pleine mutation; mon vécu de victime et mes 34 agressions en 10 ans; mes humeurs, mes pourquoi, vos comment, mes pleurs,vos rires, la vie en somme . AVERTISSEMENT: Seuls les textes publiés sur ce blog sont écrits par moi-même.Il circule sur la toile des écrits signés de mon nom qui ne m'appartiennent pas.
  • Contact

Mon Livre

51MhggLcY8L._.jpg

Recherche

Le site de l'échoppe

02 original

Archives