18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 08:16

La librairie étant un véritable lieu d'échanges et de dialogues, elle bruisse depuis quelques jours de rumeurs en tous sens; chacun s'empressant de venir me raconter le dernier acte d'une pièce, où le bourgetin va sans doute encore une fois, être le dindon de la farce.

 

 

3805724233_96511505ea.jpg

 

-D'un côté, un citoyen bourgetin, lassé par le climat régnant sur la ville, se sentant investi d' une mission: réveiller les consciences, en dénonçant haut et fort ce que chacun cherche à ne pas voir, tant l'affaire est grave et la situation désespérée.

Il met en route son blog, certes un tantinet agressif et provoquant, mais les propos ne cassant pas non plus trois pattes à un canard.

http://foy.typepad.fr/le-blog-de-sebastien-foy/2011/11/le-collectif-de-defense-des-bourgetins-devient-une-association.html

Il commet une erreur de débutant, en ne justifiant pas, chacune de ses attaques.

-De l'autre côté, Monsieur le maire, devenu depuis le 25 septembre, Monsieur le sénateur-maire et sa femme, la directrice générale des services.

Ils officient en coeur depuis de nombreuses années; je trouve d'ailleurs vraiment mignon qu'il se soit passé une si belle romance en ma ville, tout en regrettant que les festivités se soient déroulées en dehors de cette dernière; comme si le bourgetin ne devait être sollicité qu'en cas de coup dur, mais point pour le partage du bonheur.

Ils savent tous deux, fort bien nager en eau trouble ou limpide suivant les cas.

Ils ont une expérience, une notoriété à préserver, un rôle à jouer; d'ailleurs à ce titre ne touchent-ils pas des frais de représentation?

Le grand paris, c'est comme pour notre marché provençal, leur oeuvre, leur bébé et de ce fait, notre cité, aux yeux du monde, ne peut être que lumineuse.

Le décor étant planté, les acteurs ayant pris place, je déboule au conseil municipal; quatre points me tiennent à coeur: la propreté de nos rues, la vidéosurveillance, la protection fonctionnelle du maire et la protection fonctionnelle de la directrice générale des services.

Sur ces deux derniers points, mes neurones tricotent dur, c'est quoi cette histoire, jamais entendu parler de ce point de détail, et cette protection contre qui , pourquoi; je nage en plein marécage, je le pressens.

J'avais bien saisi que les deux portaient plainte contre l'un, histoire d'écraser du talon ce moustique qui osait les entacher. Pour ce faire, il suffisait de se taper l'édito du maire sur le site de la ville et bingo cela allait nous coûter gros:

 

 


 

  Ce qu'il m'a été donné d'entendre et de voir ce soir là, m'a, dans un premier temps sonnée, je croyais avoir cauchemardé.

Le conseil municipal a voté tout simplement la couverture totale, des frais engagés(avocats, huissiers, etc) pour le maire et sa femme dans la plainte en diffamation à l'encontre d'un opposant blogueur; certes c'est inscrit dans le code pénal, mais de là, à s'en servir, quand on vient d'être élu sénateur et que l'on cumule les fonctions et les salaires.....que madame visiblement n'est pas au RSA;il fallait avoir une certaine audace; voire même un grand courage, pour se mettre ainsi à nu devant les citoyens bourgetins.Cela donne pour moi une future grande pièce de théâtre:

 

"Quand ceux qui ont tout, veulent en plus s'approprier le rien, histoire de peaufiner leur image "

 

 

Bizarrement d'ailleurs l'édito est  tronqué de la moitié de cette vérité. Une réalité qui montre, qu'en ma bonne ville, il ne fait pas bon s'exprimer; tous les moyens seront utilisés pour museler l'opposition fusse t'elle sans titre. Car pour ce qui est de l'opposition rose, ayant audience à la sainte table, elle ne daigna pas, prendre part au vote, ne s'opposa à rien, ne défendit personne, pas même le citoyen, histoire de ne point froisser le premier magistrat de la ville.

Profil bas sur toute la ligne, rien que du mou et du vent. Poursuivons notre sente vers demain .

 

  6525026309_8d376a569b.jpg

Bien faire et laisser dire, une devise que l'on ne verra jamais au fronton de l'hôtel de ville, car ils besognent mal et ne laissent point dire.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by vegaelnath - dans histoires d'en ville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une libraire au coeur du 93.
  • Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une  libraire au coeur du 93.
  • : libraire sur la commune de le bourget depuis 36 ans, mon carnet de route au coeur d'un département en pleine mutation; mon vécu de victime et mes 34 agressions en 10 ans; mes humeurs, mes pourquoi, vos comment, mes pleurs,vos rires, la vie en somme . AVERTISSEMENT: Seuls les textes publiés sur ce blog sont écrits par moi-même.Il circule sur la toile des écrits signés de mon nom qui ne m'appartiennent pas.
  • Contact

Mon Livre

51MhggLcY8L._.jpg

Recherche

Le site de l'échoppe

02 original

Archives