10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 11:11

 Mon quotidien, c'est navigation à vue dans les fameux Quarantièmes rugissants avant d'aller flirter avec les Cinquantièmes hurlants.

2771423795_47f5a8e091.jpg

Sur leurs instruments de bord, se sont juste des chiffres qui s'alignent donnant parfois naissance, au mieux, à des livres.

Dans ma réalité concrète, cela implique beaucoup de choses relativement peu agréables.

Au pays des ombres qu'est devenu le mien, le froid des lames saisit ,comme par surprise. Il faut remettre des couches de courage, la salopette et le ciré lourd de l'abnégation. Tenter de s'abriter au maximum, et donc avoir une immense confiance dans son pilote automatique pour passer le moins de temps possible sur le pont submergé de déferlantes haineuses.

Il faut surtout résoudre cette épineuse équation:

" j'ai déjà fait beaucoup, mais est-ce suffisant par rapport au but à atteindre? Et si je tire encore plus sur la machine que je suis devenue, est-ce que je ne risque pas de casser, de me briser?"

En ces endroits peu fréquentés par mon peuple, hors de portée des institutions, je ne peux quasiment compter que sur moi-même ou sur un milicien errant...Car à ces latitudes islamiques, aucune terre n'arrête les trains des invasions et donc encore moins les vents violents dominants de secteurs halals et roumains.

DSCN3386.JPG

DSCN3387.JPG

Par conséquence, il n'y a pas d'obstacle à la mutation de mon peuple par un autre. Et il fait froid, si froid ...avec la hantise d' être crucifiée sur l'autel du bien vivre ensemble, fascinant mais terrifiant.

Le passé est désormais pour moi sans valeur; le présent, qu'il soit bon ou mauvais, rien; l'avenir, tout!

Mes impressions du moment sont fugitives, comme ces nuages menaçants voilant mon horizon et qu'un rayon de soleil suffit à dissiper.

 

 

 

 

1314506602_c1469559cc.jpg

Dans cette bataille contre l'islamisation de ma commune, je suis à deux doigts de ma perte; J'ai toute l'inquiètude et toute la crainte d'une défaite, surtout après cette trente-troisième agression.

Quelques moments après pourtant, ma crainte se change en insolence, ma douleur en allégresse et de vaincue je deviens vainqueur.

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une libraire au coeur du 93.
  • Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une  libraire au coeur du 93.
  • : libraire sur la commune de le bourget depuis 36 ans, mon carnet de route au coeur d'un département en pleine mutation; mon vécu de victime et mes 34 agressions en 10 ans; mes humeurs, mes pourquoi, vos comment, mes pleurs,vos rires, la vie en somme . AVERTISSEMENT: Seuls les textes publiés sur ce blog sont écrits par moi-même.Il circule sur la toile des écrits signés de mon nom qui ne m'appartiennent pas.
  • Contact

Mon Livre

51MhggLcY8L._.jpg

Recherche

Le site de l'échoppe

02 original

Archives