26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 14:46

 

310151_2185081946815_1240005163_3637131_948269211_n-1-.jpg

Il est parfois des articles qui résument en une phrase toute votre pensée, tout votre combat; vous donnant ainsi le sentiment d'avoir été comprise, sans avoir strictement rien dit.

Cet édito d'Alexis Brézet dans le figaro magazine de la semaine m'a réconfortée; il a redonné à mon coeur, l'espoir dont il avait besoin pour poursuivre la lutte.

Ses larmes séchées et son nez essuyé, le petit grain de sable que je suis a repris son travail, soit enrayer les machines institutionnelles pour sauver nos enfants; afin que demain, comme j'aime l'écrire souvent en dédicace de mon livre, soit un jour lumineux, heureux et paisible.

Durant deux jours, une colère, que dis je une indignation, que dis je, une surexcitation, une acrimonie, une crise, une hargne, une agressivité, une violence, une explosion, un courroux, un emportement, une exaspération,  a rongé mon âme toute entière, devant mon impuissance à faire condamner un agresseur, ayant deux identités et utilisant une fausse carte de résident .

Il est le chapitre treize de "celle qui dit non": une étagère pour un journal.

Nous attendions la réponse de la CIVI pour savoir, si j'avais au moins le droit à un dédommagement compte tenu des préjudices moral et physique que j'ai subis.

Cette réponse la voici, je ne ferai pas appel; je  préfère la partager avec vous tous,  tant elle nous montre à quel point au tribunal de Bobigny, les valeurs françaises sont inversées.

 

DSCN2827.JPG

DSCN2826.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 DSCN2829.JPG

DSCN2828.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

Celui qui n'a pas été poursuivi, fait usage de faux papiers, on ignore donc qui, il est vraiment; ce qu'il a déjà commis et je n'ose imaginer ce qu'il commettra à la vue de ce qu'il m' a fait subir pour un journal.

 

http://le-bourget.over-blog.com/article-deux-identites-une-etagere-et-un-classement-sans-suite-50662807.html

 

Gardé quelques heures en garde à vue, il est reparti libre, alors que moi, qui ait pignon sur rue, paye mes taxes comme toute bonne citoyenne, je  me vois infliger 24 heures de garde à vue pour UN mot "bamboula" sorti de son contexte et une amende de 500euros .

Pour parvenir à de telles conclusions, mais surtout à de telles décisions, le tribunal, tout comme le commissariat,  ne recule devant aucune manipulation:

-Absence d'infraction, malgré 10jours d'ITT.....

-Absence de témoignages de l'auteur, aucune audition de ce dernier....

-Certificat illisible; il suffisait de réclamer l'original aux UMJ....

- Appel rejeté pour avoir saisi la CIVI à plusieurs reprises; il en va ainsi après chaque agression d'après les textes de lois .........

Le procureur de la république, le même, me poursuivant pour bamboula et m'ayant imposé ma garde à vue, émet donc une conclusion défavorable à une quelconque reconnaissance de mes blessures.

Quel superbe déni, comme cet agresseur doit se sentir désormais TOUT PUISSANT.

Vous venez de lui donner le droit, d'appliquer sur NOTRE territoire, SA loi. La France Abusée.

Vous balayez d'un revers de manche, le droit des innocents devant aussi et d'abord être respecté.

Les "bons apôtres" de la deuxième chance pour les coupables vous saluent bien bas sans doute et vous honorent certainement, mais sachez que le Peuple de France vous regarde et qu'il désapprouve votre choix.

 

299920_1998679446869_1240005163_3530260_1675935788_n-1-.jpg

 

 

Ce peuple a le droit de s'indigner et même de vous juger, car avec un peu de bon sens, un zeste d'audace, un relent de courage, vous pourriez appliquer LES LOIS qui sont à votre disposition pour que le bien vivre ensemble soit une réalité et non un cauchemar quotidien.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sisi 08/12/2011 10:40

Juste un petit message pour vous dire "courage Grande Dame"
Je suis émue au plus haut point, je n'arriverais jamais à comprendre de tel acte, mais sachez que nous "le peuple" serrons a vos côté pour vous soutenir...Ne lacher rien!!!! "ILS" serrais trop
content!! je vous embrasse même si je ne vous connais pas "Grande Dame".

Jminforme 04/12/2011 19:46

C'est hélas la dure réalité de ce qui reste de la France aujourd'hui (ex fille aînée de l'Eglise). Que deviendront nos enfants demain? Il est, je le crains, bien trop tard pour réagir dans un pays
où la mollesse, le dispute à la stupidité des lâches et des bien pensants.

Evelyne 02/12/2011 21:02

Je ne comprend pas que vous ne vouliez pas faire appel de la décision !
La donne n'est pas la même aujourd'hui, quelques médias vous soutiennent ???

Marcoroz 01/12/2011 13:11

Nous partageons le même sentiment.

Yves RAOUX 26/11/2011 19:28

C'est révoltant, ces juges sont indignes.

Présentation

  • : Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une libraire au coeur du 93.
  • Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une  libraire au coeur du 93.
  • : libraire sur la commune de le bourget depuis 36 ans, mon carnet de route au coeur d'un département en pleine mutation; mon vécu de victime et mes 34 agressions en 10 ans; mes humeurs, mes pourquoi, vos comment, mes pleurs,vos rires, la vie en somme . AVERTISSEMENT: Seuls les textes publiés sur ce blog sont écrits par moi-même.Il circule sur la toile des écrits signés de mon nom qui ne m'appartiennent pas.
  • Contact

Mon Livre

51MhggLcY8L._.jpg

Recherche

Le site de l'échoppe

02 original

Archives