21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 17:40

Tout au long du procès de "mon égorgeur", j' ai songé à Mohamed, mon confrère de Marseille assassiné derrière son comptoir pour quelques jeux et quelques euros.

 

6898633049_5101d368b9.jpg

 

Nous avions un point commun celui d'aimer les belles lettres, les mots et les livres. Ancien prof de philo, il avait éprouvé le besoin d'un virage à cent-quatre-vingt degrés pour diffuser la culture d'une autre manière. C'était un érudit délicat, passionné d'actualités, curieux de connaissances mais ne connaissant pas les risques du métier. Il partageait avec ses clients, son amour des livres et de la littérature; il jouait pleinement son rôle de commerçant de proximité.

 

2899189524_52e9d07e18.jpg

 

Il a suffi d'un individu plus armé, plus déterminé que les autres pour qu'il perde la vie, lui qui ne demandait qu'à exercer son nouveau métier, sans jamais imaginer le pire. 

Ce soir, ma souffrance est immense et toutes mes blessures se sont réouvertes; le procès de mon agresseur m'a fait revivre seconde après seconde ces six longues minutes de lutte sans merci pour ne pas me faire trancher la gorge, pour ne pas prendre un coup de couteau dans le dos ou dans le ventre. J'ai songé à toi Mohamed, comme ton agonie a dû être terrible toi qui n'aurait jamais cru celle-ci  possible en ton magasin.

Des diffuseurs m'écrivent pour partager leurs situations :

"Diffuseur de presse devient un métier très dangereux, surtout dans certains quartiers. Les commerçants les plus victimes de la délinquance sont les tabacs presse FDJ, et les pharmacies. Pour l'anecdote, un jour, l'employé de la fdj qui me livre les paquets de loterie, arrive à 9h00 dans ma boutique . Il me raconte que lors de sa tournée ce jour là, parmi ses clients, il y' a eu 4 braquages à main armées. Toutes les victimes vendaient du tabac. Un autre jour, j'ai mon livreur de presse qui arrive avec 2 heures de retard pour me livrer. Ce dernier m'explique qu'il a été pris en otage, avec couteau sous la gorge, et pistolet sur la tempe. Il avait eu la malchance incroyable de tomber sur un braquage à main armée au moment même où il livrait le commerce tabac presse Fdj avec des cartons de quotidiens et de publications. Il avait été donc pris en otage par les voyous à ce moment là. Autant dire que lorsque le livreur est venu chez moi, il tremblait comme une feuille. En tout cas, les braquages à mains armées, les cambriolages de bureaux de tabacs, les agressions physiques contre les personnes âgées et les commerçants, ce n'est pas ça ce qui manque dans mon secteur"

"C'est le lot de beaucoup de commerçants d'être victimes d'agressions physique de nos jours. Hélas, parfois, cela se termine en drame. Comme exemple dans mon secteur, il y' a quelques années , un diffuseur de presse de mon dépôt avait reçu 2 balles dans le corps de la part d'un adolescent de 15 ans. Le diffuseur avait survécu à ses blessures, mais, très fortement traumatisé, il avait renoncé à continuer son activité de commerçant. Je me rappelle qu'à l'époque , une collecte en faveur du collègue blessé avait été organisé par mon dépositaire. Solidaire de cette action, j'avais donné de l'argent, comme la grande majorité des diffuseurs de presse de mon dépôt d'ailleurs. Dans mon secteur, il y' a énormément d'agressions physiques contre des commerçants : je connais personnellement le cas de plusieurs commerçants qui ont été tabassés par des individus appartenant à des bandes. De toute façon, en France, il y' a de plus en plus de zones de non droit, où les bandes font la loi, et où la police n'intervient presque jamais pour protéger les commerçants. On se sent complètement abandonné par les pouvoirs publics. C'est la France d'aujourd'hui."

 

Que faire pour nous protéger, que faire pour survivre encore malgrè TOUT?

 

DSCN3232.JPG

 

 

Mon agresseur a été condamné à six mois de prison alors que la peine plancher est de trois ans;  il a été jugé comme un individu extrêmement dangereux et pourtant je sais qu'un jour prochain, je vais le retrouver sur ma route parce que c'est un prédateur confirmé et qu'il n'y a AUCUNE réponse pénale me permettant de vivre et d'exercer mon métier en toute sérénité.

 

 

 

DSCN3266.JPG

 

 

Comme Mohamed et tous mes confrères, j'ai un rêve, voire une envie démesurée de partager juste des mots et des idées, sans haine et sans violence comme un bonheur simple,  une vie normale en somme.

 

 

 

 

 

DSCN3267.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

respect 29/11/2012 21:27

Madame, vous incarnez l'esprit de la résistance, et, par conséquent, vous ne méritez pas vos alliés actuels et ils ne vous méritent pas non plus.

Les résistants c'était les gaullistes, les juifs et les communistes.

Les nationalistes eux ils collaboraient avec l'axe nazi-fasciste-franquiste. Au front national ils chantent les louanges de Franco et Mussolini (et aussi du petit moustachu mais hors-caméra).

Les fachos ils vous aideront pas. Ils vous feront juste des promesses. Et ils se servent de vous. Et vous en échange tout ce que vous récoltez c'est encore plus d'emmerdes et de risques pour votre
vie.

Les nationalistes là ils envoient une pauvre femme en première ligne pour la laisser crever seule sans défense, et ils vont se faire une belle promo sur son dos.

Vous vous trompez d'alliés comme vous vous trompez d'ennemis.

Vous regardez au mauvais endroit: vous ne trouverez aucun allié dans le monde de la politique. Vous n'y trouverez que des menteurs.

Cherchez à l'opposé du domaine politique où il n'y a que des crapules. Regardez plutôt là où vont les gens bien, ils sont dans les actions de charité, très loin des partis politiques, et ils ne
vous exclueront pas pour vos opinions, quand on a du coeur on ne juge pas une personne manipulé.

vegaelnath 30/11/2012 01:00



Pour les leçons à me donner à savoir dans quel sens je dois regarder, vers qui je dois me tourner ou me détourner, je fais confiance au peuple, issu de tous les partis et non à ceux qui prèchent
en se planquant derrière des pseudos. Je suis une femme libre, aimant son pays rencontrant des nationalistes, des chrétiens, des socialos, des victimes, des délinquants repentant mais pour les
gens de charité nulle trace, pourtant la nourriture nous manque souvent, le conford également, pas une association ne s'est manifestée, sans doute ma couleur de peau est elle trop laiteuse pour
mériter un regard

Florence Lapeyre 23/11/2012 18:23

Dieu voit une fourmi noire sur une pierre noire.

Paul-Emic 22/11/2012 11:46

malheureusement vous n'aurez aucun secours des pouvoirs publics.

Présentation

  • : Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une libraire au coeur du 93.
  • Le blog de Marie Neige,les 36 ans d'une  libraire au coeur du 93.
  • : libraire sur la commune de le bourget depuis 36 ans, mon carnet de route au coeur d'un département en pleine mutation; mon vécu de victime et mes 34 agressions en 10 ans; mes humeurs, mes pourquoi, vos comment, mes pleurs,vos rires, la vie en somme . AVERTISSEMENT: Seuls les textes publiés sur ce blog sont écrits par moi-même.Il circule sur la toile des écrits signés de mon nom qui ne m'appartiennent pas.
  • Contact

Mon Livre

51MhggLcY8L._.jpg

Recherche

Le site de l'échoppe

02 original

Archives